Tout savoir sur le Home Trainer

Alors que l’hiver approche et que certains vont en profiter pour changer de pratique et passer dans les sous-bois, pour d’autres, cette période de l’année est synonyme de pause forcée.  Les sorties à vélo dans le froid vous rebutent ? Vos horaires ne vous permettent plus de pédaler dehors une fois l’été terminé ? Et si vous optiez pour un Home Trainer pour votre entraînement de triathlon ? Laissez-vous guider, on vous explique tout !

Qu’est-ce qu’un Home Trainer ?

Certains comparent cet outil d’entrainement à de la torture, d’autres y passent des dizaines d’heures par mois. Un hometrainer est un outil indoor qui vous permet d’effectuer vos entraînements de cyclisme tout en restant chez vous en fixant ou en posant votre vélo dessus. Ainsi vous pouvez travailler ou récupérer quasiment comme sur la route sans les inconvénients de pédaler à l’extérieur (circulation, conditions météorologiques, dénivelé,…).

Généralisé depuis plusieurs années chez les cyclistes professionnels mais aussi amateurs, le Home Trainer est utilisé en complément et permet de remplacer en partie certains entraînements hivernaux.  Mais il peut aussi servir tout au long de l’année pour réaliser des séances spécifiques comme le pédalage à une jambe, le travail de position,…

Home Trainer, vélo d’appartement et vélo spinning : quelles différences ?

Le vélo spinning est celui que l’on retrouve le plus souvent dans les salles de fitness. Encombrant et cher, il reste toutefois un bon allié pour des sorties de récupération ou des test de l’effort. Il faudra être minutieux pour retrouver les mêmes réglages que sur son vélo de route. Contrairement à un Home Trainer, le spinning reste toujours en place et disponible. Il peut être une bonne alternative si vous ne souhaitez pas utiliser votre vélo sur un Home Trainer.

Les différents types de Home Trainers

Les hometrainers à rouleaux

Avec ce système, votre vélo n’est pas retenu. Il repose, la plupart du temps, sur 3 rouleaux (deux à l’arrière, un à l’avant).

home-trainer-rouleaux

Les avantages

  • Mise en place facile
  • Faible encombrement
  • Sensations assez proches de celles sur la route

Les inconvénients 

  • Nécessite une certaine adaptation pour conserver son équilibre
  • Système de résistance présent uniquement sur les modèles “haut de gamme” et qui nécessite de descendre du vélo pour tout réglage

Principalement utilisé en guise d’échauffement avant une compétition. On le retrouve régulièrement dans le coffre des entraîneurs ou sur les vélodromes. Il permet aussi de travailler sa technique de pédalage ainsi que son équilibre.

➡️ Notre astuce : au départ, positionnez vos rouleaux près d’un mur afin de vous y maintenir et de faciliter votre montée sur le vélo !

Les hometrainers à cadre (dit “classiques”) :

C’est le modèle de home-trainer le plus répandu dans les garages des cyclistes ces dernières années. Le vélo repose soit sur un galet soit directement sur une cassette.

Les avantages hometrainer-classique-tacx

  • Stabilité
  • Utilisation simple

Les inconvénients

  • Non adapté pour les efforts en danseuse ou très violents (le vélo étant maintenu par la roue arrière ou les haubans, le cadre subit donc des distorsions).

Les différents Home Trainers à cadre

Semblables à première vue, il existe pourtant des différences au niveau de la résistance :

  • à air : une hélice, en tournant, oppose une résistance à l’air. Généralement bruyants, ces hometrainers ne peuvent que reproduire des pentes faibles.
  • mécanique :  il s’agit du modèle basique, idéal pour s’échauffer ou pour une utilisation exceptionnelle. Sa légèreté fait de cet Home Trainer un modèle pratique mais très limité. Il ne propose pas entre autre de résistance ni de connectivité Bluetooth ou ANT+.
  • à fluide : ce type de Home Trainer reproduit des conditions de pédalage et de sensations proches du réel. Le volant baigne dans un fluide (de l’huile) et permet d’augmenter la résistance plus la vitesse est élevée.
  • Magnétique ou électromagnétique : il s’agit des modèles les plus courants sur le marché. Le volant en métal joint à un aimant utilise une force magnétique permettant une résistance.

Deux types d’installation possibles

  • Le plus commun et le plus répandu est le modèle qui prend place sur la roue arrière. Plutôt stable, il nécessitera quelques minutes d’installation à chaque utilisation (sauf si vous laissez votre mulet dessus !)
  • Depuis quelques années, de nouveaux modèles sont apparus où le home trainer remplace intégralement la roue arrière. Il suffit d’installer une cassette au préalable sur l’appareil et d’y placer sa chaîne. Le transfert de puissance est amélioré. Aussi, pas besoin d’utiliser une roue ou un pneu spécifique.

Les Home Trainers connectés et intelligents :

Les marques évoluent sans cesse et s’orientent de plus en plus vers des modèles connectés et intelligents. Mais là aussi, il existe une large gamme :

  • Les Home trainers non connectés : ils ne disposent pas de connectivité Bluetooth ou ANT+

➡️ Notre astuce : ajoutez un capteur de fréquence de pédalage ainsi qu’un compteur sans fil avec l’aimant positionné sur la roue arrière et couplez l’ensemble avec votre montre ou ordinateur !

  • Les home-trainers avec capteurs de fréquence de pédalage et de vitesse intégrés donnant une puissance virtuelle.
  • Les home-trainers avec tous les capteurs intégrés (dont la puissance) permettant de simuler, entre autres, une pente.
  • Les Home Trainers interactifs qui reçoivent mais émettent aussi les données pouvant aller jusqu’à l’analyse du coup de pédale en passant par la simulation du revêtement routier.

Des marques développent aussi des modèles tout-en-un comme le Wahoo Kickr Bike. Il s’agit très certainement de l’avenir en termes d’innovation mais pour le moment les tarifs restent très élevés.

Les Home Trainers de voyage

Si vous voulez un Home Trainer pratique à emmener pour les jours de course, beaucoup de professionnels de la Super League s’équipent de ce genre de modèle. Pliables, ils sont parfaits en guise d’échauffement si les systèmes à trois rouleaux vous font un peu peur.

Pourquoi faire du Home Trainer ?

Le Home Trainer vous permet donc de vous entraîner quelle que soit l’heure ou la météo. Plus d’excuse pour louper sa séance de force du mercredi ! L’hiver, il permet de retrouver assez rapidement et en quelques séances qualitatives une condition physique qui permettra de reprendre plus facilement le vélo aux beaux jours.

C’est aussi un outil idéal pour les séances de récupération. Contrairement à la route, ici on peut choisir la résistance. Le vent, les côtes ou le rendu de l’asphalte ne viendront pas perturber l’entrainement. Il permet aussi de travailler son mental et sa résistance à l’effort.

Quelles séances sur Home trainer ?

Il est intéressant de prévoir des entraînements structurés venant s’implémenter dans votre programme. Vous trouverez sur notre article 4 exemples de séances spéciales Triathlon tirées de Zwift (mais que vous pouvez reproduire sans le logiciel bien entendu…). C’est un bon début, mais on vous réserve un article complet avec nos séances préférées pour bientôt !

Mais beaucoup de sportifs ont énormément de mal à rester concentrés plus de 30mn. L’ennui et la monotonie peuvent vite faire leur apparition. Pourtant il existe des solutions pour prendre goût au Home Trainer !

Nos astuces pour que vos séances restent un véritable plaisir

  • s’entraîner en musique : quoi de mieux que sa playlist préférée pour ne plus voir les minutes défiler ! Si vous n’êtes pas un grand mélomane, on ne peut que vous conseiller une playlist de motivation (vous allez exploser les watts avec ça !).
  • s’entraîner en regardant sa série préférée : vous hésitez entre rester dans le canapé devant Netflix ou vous entraîner ? Faites les deux ! (PS : ne vous arrêtez pas de pédaler à chaque moment de suspens…). Cela convient aux séances de récupération mais moins à celles à thèmes où la concentration est de mise !
  • s’entraîner en jouant : si si c’est possible ! Donnez un esprit réaliste à vos sessions grâce à des logiciels comme Zwift ou The Sufferfest. Vous pourrez ainsi rouler sur les plus belles routes du monde ou prendre part à une compétition acharnée avec des concurrents des 4 coins du globe !

Le Home Trainer a comme intérêt de pouvoir être efficace sur une durée courte. Des séances entre 45mn et 1h15 sont largement suffisantes pour progresser. Alors oui vous aurez toujours un copain de club qui fera des trainings de 2h mais à ce jour, l’intérêt sur le plan physique n’a pas encore été prouvé.

Comment bien s’équiper pour débuter ses sessions de HomeTrainer ?

Rares sont les trainers totalement silencieux, assurez-vous donc de l’installer dans un endroit qui ne perturbera pas votre entourage (voisinage, enfants,…). Pour limiter le bruit, vous pouvez installer au sol un tapi épais sous le home-trainer. Ce dernier permettra d’atténuer les vibrations sonores.

L’un des principaux inconvénients du trainer est qu’il use prématurément vos pneus. Pour pallier à cela, vous pouvez soit acheter un pneu adapté à cette utilisation ou tout simplement utiliser vos anciens pneus de route (vérifiez juste qu’ils soient totalement propres afin de ne pas endommager le rouleau de frottement). Mais si vous ne souhaitez pas changer de pneu à chaque fois que vous utilisez votre HT, le plus simple reste d’acheter une roue arrière “premier prix” qui sera dédiée uniquement à cette activité ;).

Enfin, pour démarrer votre séance dans les meilleures conditions, complétez notre checklist :

Checklist pour réussir ma seance sur home Trainer
Imprimer ma checklist

Quel modèle de Home Trainer choisir ?

Cela dépendra donc de différents critères comme votre budget, votre utilisation ou encore la connectivité que vous souhaitez. Il n’y pas un modèle à privilégier. Votre choix doit dépendre de ce que vous recherchez avec ce type d’appareil. Voici les principaux éléments à prendre en compte :

  • La compatibilité avec votre vélo
  • le niveau de résistance
  • L’utilisation souhaitée (échauffement, récupération, exercices d’intensité, voyage,..)

Notre sélection de Home-Trainers

Pour le débutant : TACX BLUE MATIC T2650

TACX HOME TRAINER BLUE MATIC T2650

Un modèle “basique” à frein magnétique à 8 aimants, avec une manette de résistance sur guidon. Idéal pour débuter ou pour un petit budget !

A la recherche d’un premier modèle connecté ? ELITE TURNO

elite_turno

Hyper stable grâce à sa transmission directe, connecté et très costaud (>1500w de résistance max), le Turno est idéal pour les athlètes souhaitant travailler régulièrement et sérieusement sur hometrainer, sans casser (toute) leur tirelire.

Pour le top de la technologie et de l’interactivité  : HOME TRAINER ELITE DRIVO 2

HOME TRAINER ELITE DRIVO 2Vous voulez sentir ressentir la pente des plus grands cols d’Europe ? Vous voulez un modèle qui encaisse vos plus gros sprints ? Le Drivo 2 est un modèle haut de gamme doté des dernières technologies Elite et d’une connectivité assurée avec tous vos logiciels préférés.

Pour le nostalgique : TACX ROULEAUX GALAXIA T1100

TACX ROULEAUX GALAXIA T1100

Simple, basique. 3 rouleaux et des heures de plaisir et d’entraînement aux sensations proches de celles de la route.

Alors prêt(e) à souffrir ? Vous n’avez plus qu’à créer une “pain cave” à votre image et à donner le meilleur de vous-même !

Crédits photos : carefitness.com, tacx.com & elite-it.com

50 CONSEILS POUR bien démarrer ta saison 2019-20

Rejoins notre communauté et reçois ton guide pour progresser & devenir un meilleur triathlète !

Données protégées – 0 spam – Désinscription en 1 clic
Tu peux retrouver nos mentions légales ici.