Les lacets pour le triathlon

Le triathlon est un sport où vous luttez avec vous-même mais aussi avec le temps ! Chaque seconde est précieuse, notamment lors de vos transitions. Un détail souvent négligé par les triathlètes est le moment d’enfiler ses chaussures à la T2 (vélo -> Course à pied) . Pourtant, il existe une solution simple qui nous permet de gagner de précieuses secondes à moindre coût ! Les lacets autobloquants pour le triathlon ⬇️

Les inconvénients des lacets traditionnels pour le triathlon

Le plus souvent en tissu, les lacets classiques qui équipent 90% des chaussures ne sont pas optimaux lors des triathlons. Outre la perte de temps engrangée, ils ne maintiennent pas de façon homogène nos pieds. Sur des triathlons longues distances, une gêne voire une douleur peut vite apparaître. De plus, c’est prendre le risque qu’ils se desserrent ou se défassent pendant l’effort. Adaptés pour l’entraînement, les lacets en tissu ne sont donc pas conseillés en compétition si vous ne souhaitez pas perdre du temps et vous blesser.

Pourquoi des lacets spécial triathlon ?

Lorsque l’on débute le triathlon, on ne pense logiquement pas à ce genre de gains marginaux : pourtant, s’équiper de chaussures pour le triathlon et de lacets élastiques font parti des choses faciles à mettre en place pour grignoter de grosses secondes sur nos transitions. En effet, s’appliquer à faire ses lacets de manière classique, et plus souvent dans une position inconfortable (qui augmente le risque de crampes) peut vite nous faire perdre du temps. Les lacets pour le triathlon permettent donc de gagner entre 20 et 40 secondes. Sur les duathlons, ce gain de temps est multiplié par 2 du fait du double enchaînement.

Comment utiliser les lacets de triathlon ?

Les lacets pour le triathlon sont assez simples d’utilisation. Vous avez juste à enlever vos ancien lacets et à mettre en place les nouveaux. Le plus long est d’effectuer un réglage minutieux qui s’adaptera le mieux à votre pied. En effet, c’est à vous de trouver la tension idéale. Il faut donc s’habituer à ces nouveaux lacets et effectuer quelques sorties avant pour tester l’intensité du serrage. N’utilisez jamais ce nouvel équipement pour la 1ère fois le jour d’une course (C’est le conseil n°32 de notre guide pour triathlètes).

Les différents types de lacets

Il n’existe pas un mais bien plusieurs types de lacets conçus spécialement pour le triathlon.

Les lacets à noeuds

Facilement reconnaissables, ce sont les premiers modèles à avoir été largement adoptés sur les chaussures des triathlètes et duathlètes. Tressés, ces lacets sont conçus avec de petits nœuds tous les centimètres qui permettent au système de rester en place. Malgré le fait qu’ils soient ajustables, il n’est toutefois pas toujours facile de trouver le réglage juste. Vous pouvez relire par ici notre test des lacets Xtenex.

XTENEX

Les lacets en silicone

Apparus il y a quelques années, cette technologie permet une adaptation quasi-parfaite à la morphologie de votre pied. En s’adaptant, ils exercent une pression homogène. Ils ont aussi l’avantage de se relâcher légèrement si votre pied gonfle tout en conservant un excellent maintien. Les lacets en silicone restent toutefois un peu fragiles selon les marques s’ils sont manipulés trop souvent.

lacet-elastique-triathlon

Les lacets élastiques

Le cordon élastique réglable permet un serrage puissant mais qui conserve une tension forte. Plutôt résistants, ils ne bougent pas dans le temps et sont facile à régler. Toutefois, du fait de la pression forte et si votre pied à tendance à beaucoup gonfler pendant l’effort, une gêne peut vite se faire ressentir.

lacet-elastique-triathlon

Les lacets sans laçage

Des bandes en caoutchouc viennent prendre place dans les trous de votre chaussures et vous assurent un bon maintien. Rapide à enfiler le jour de course, il est toutefois difficile de les régler précisément.

lacets-caoutchouc

Le mot de la fin

Achetez des lacets autobloquants si vous ne l’avez pas encore fait ! C’est un gain très important de confort et de temps lors de vos transitions. Pour un prix modeste, vous gagnerez de précieuses secondes. Probablement l’accessoire de triathlète au meilleur rapport Temps gagné / Prix !

Crédits photos : unchain-spirit.com, xtenex.com

50 CONSEILS POUR bien démarrer ta saison 2019-20

Rejoins notre communauté et reçois ton guide pour progresser & devenir un meilleur triathlète !

Données protégées – 0 spam – Désinscription en 1 clic
Tu peux retrouver nos mentions légales ici.