Zwift : 10 astuces que vous ignorez probablement

Vous venez de vous équiper d’un home trainer et de le configurer avec Zwift ? Si vous débuter sur cette plateforme de simulation pour home trainer, quelques minutes d’adaptation peuvent être nécessaires pour se faire la main. Voici 10 astuces pour exploiter pleinement Zwift !

#1. Accéder à l’Alpe de Zwift

Vous en avez entendu parler mais vous ne l’avez encore jamais trouvé ? L’Alpe de Zwift est le plus long col du jeu. Il ressemble à l’identique au véritable Alpe d’Huez que l’on connait tous. 21 virages, 12,2km et 1036m de D+ !

Cet effort de plus d’une heure pour la plupart d’entre nous n’est pas toujours facile à trouver hormis à travers certaines courses ou évènements. Néanmoins il existe quelques astuces pour aller exploser ses cuisses facilement dans l’Alpe. Voici comment y accéder :

  • Être au moins au niveau 8 dans le jeu
  • Accéder au monde « Watopia »
  • Choisir l’itinéraire « Road to sky » pour y accéder le plus rapidement (en quelques km seulement)

L’Alpe de Zwift est aussi accessible via deux autres itinéraires plus longs que sont « Tour of Fire and Ice » et « Four Horseman ». Des évènements comme la Haute Route permettent également de se tester sur les 21 virages.

#2. Utiliser les « gouttes » bleues

Vous avez sûrement remarqué ce petit compteur qui défile sur la droite de votre écran pendant les sessions Zwift ? Cette monnaie virtuelle vous permet d’acheter des équipements dans le drop shop de Zwift. Vous pouvez donc vous équiper en roues et en vélo plus facilement !

Le calcul des gouttelettes ne dépend pas que du nombre de kilomètres parcourus mais aussi du dénivelé et de la vitesse. Recevoir des « Ride on » pendant la sortie permet également de faire augmenter ces petites gouttes. Mais n’espérez pas devenir « riche rapidement »…

En moyenne, on gagne 35 000 gouttes par heure. Il vous faudra donc pédaler une vingtaine d’heure pour espérer acquérir le Specialized Shiv Disc par exemple.

drop shop zwift

#3. Comment débloquer le vélo Zwift Tron Bike ?

Appelé aussi « Concept Z1 », ce vélo est la machine ultime dans Zwift ! Pour la débloquer, vous devez participer au challenge « Everest » qui consiste à grimper 50km (!) de dénivelé positif sans limite de temps. En soit ce n’est que 50 fois l’Alpe de Zwift 😁.

Inscrivez-vous au challenge depuis le menu principal et retournez-y régulièrement pour voir votre avancée. À vous le cockpit futuriste et les pneus de couleur !

#4. Quel est le vélo le plus rapide de Zwift ?

D’après des tests effectués par la communauté autour de Zwift, tous les vélos ne se valent pas ! En effet, comme dans la vraie vie, le cadre et les roues ont un rôle important. Si le Concept Z1 est le plus intéressant sur un parcours mixte, il reste néanmoins difficile à obtenir.

Le Specialized Tarmac Pro reste l’un des plus intéressant notamment pour la montagne. Son prix ? 408 300 gouttelettes. Vous devriez sentir les différences par rapport à votre vélo en acier du niveau 1 de Zwift !

Concernant les roues, et sur des parcours relativement roulant, les Zipp 808 semble être le meilleur compromis. Niveau 13 exigé et 177 600 gouttes. Ride on !

#5. S’économiser en descente

Vous en avez marre de vous faire distancer en descente ? Essayez cette astuce :

Entamez la descente à une vitesse élevée (au-delà de 55km/h) pendant quelques secondes et si possible dans un groupe puis arrêtez de pédaler. Votre avatar devrait se mettre en position aérodynamique sur son cadre (à la Christopher Froome lors de la 8ème étape du Tour de France 2016) et avancer aussi vite que les concurrents !

Pensez à reprendre votre pédalage dès que les pourcentages de la pente descendante deviennent moins élevés. Plusieurs kms sans dépenser un seul watt, belle économie non ? (⚠️ attention, cette astuce ne semble pas fonctionner avec tous les home-trainers).

#6. Ne prenez pas de vélo de contre-la-montre en course

Contrairement à la vraie vie, il est autorisé dans certaines courses Zwift de concourir avec son vélo de chrono fièrement gagné. Hormis sur les CLM Zwift, n’optez pas pour cette option ! En effet, vous ne pourrez pas profiter de l’aspiration du groupe (alors que les concurrents, eux, pourront !). Mais pas d’inquiétude, le changement de monture peut se faire sur la ligne de départ en vous rendant dans votre garage (virtuel).

#7. Prenez un avantage dans les côtes

Vous souhaitez attaquer au pied de la bosse ou vous replacer ? Anticipez et faites monter les watts quelques secondes avant d’entamer la côte ! Il y a toujours un délai entre votre effort et sa représentation virtuelle. Quoiqu’il en soit, l’anticipation reste l’un des mots clés dans Zwift. Aidez-vous de la carte sur la droite de l’écran et analysez en amont le parcours.

On vous avait prévenu que les Zwifters ne rigolaient pas non ?

#8. Est-ce-que mon poids compte dans Zwift ? Et ma taille ?

Au même titre que le matériel, votre rapport poids/puissance a un rôle déterminant dans Zwift. Une personne « légère » sera avantagée en côte mais perdra du temps en descente voire même sur le plat. A contrario, si vous êtes plutôt un « rouleur » dans la vraie vie, ne vous attendez pas à vous envoler dans l’Alpe de Zwift !

La taille a aussi une importance dans le jeu. Même si tous les avatars sont identiques à première vue, une personne de grande taille sera légèrement pénalisée à cause d’une résistance à l’air plus importante. Néanmoins, jouez le jeu et entrez vos bonnes mensurations pour une expérience virtuelle sur home trainer des plus réalistes.

⚠️ De mauvaises données corporelles renseignées ou un mauvais réglage de votre home trainer peut entraîner un déclassement post-course.

On vous avait prévenu que les Zwifters ne rigolaient vraiment pas non ?

#9. Utiliser les power-ups

Pendant vos sessions, vous débloquez des bonus utilisables pendant la sortie en cours et qui améliorent les performances de votre avatar pendant quelques secondes.

Par exemple, la « plume » permet de réduire son poids d’une dizaine de kilos pendant 15 secondes. Le « casque » élimine la résistance à l’air et le « fantôme » vous rend invisible, idéal pour placer une attaque des plus sournoises 😏.

⚠️ Certaines courses Zwift sanctionnent l’utilisation de power-ups. Pensez à bien lire le descriptif de l’évènement !

#10. Réussir ses départs

Dans Zwift, les courses partent extrêmement vite avant (parfois) de se calmer légèrement après un ou deux kilomètres. Malheureusement à ce stade, des cassures ont déjà eu lieu et la course est bien souvent pliée. Pour pallier cela, mettez les watts dès le départ !

Environ 10 secondes avant, commencez à pédaler plus fort pour monter entre 400 et 600w selon votre catégorie.  Si vous êtes habitué aux départs de cyclo-cross, vous comprendrez vite l’efficacité de la chose ! Ainsi vous avez une chance de vous retrouver dans les pôles positions.


👉 Vous n’avez pas encore testé Zwift ? Découvrez comment configurer votre home trainer pour utiliser Zwift !


a propos de l'auteur
Hugo
Hugo
Triathlète et ancien cycliste, je suis un véritable passionné par le triple effort et le matériel que l'on utilise pour boucler nos entraînements et épreuves. Enflammé par le monde du digital et les nouvelles technologies, c'est donc naturellement que je joins l'utile à l'agréable. Membre de la Team Opentri, je reste à votre disposition pour toutes remarques ou questions ! On se retrouve sur Strava ?

vous débutez le triathlon ?

Notre guide spécial Débutants vous fournit les bons conseils pour progresser en prenant plus de plaisir.

C'est parti !

C'est parti !

C'est parti !