Quel casque choisir pour le triathlon ?

Élément indispensable de l’équipement de triathlon, le casque de vélo existe sous différentes formes selon la discipline. Mais dans tous les cas sa fonction principale reste son aspect sécuritaire. Obligatoire sur toutes les épreuves officielles et plus que recommandé à l’entrainement, il est parfois difficile de s’y retrouver entre toutes ces normes, formes et prix. Opentri.fr vous aide à choisir le meilleur modèle pour vous ⬇️

Les différents types de casques

Les spécificités communes

La plupart des casques sont composés sous la même forme. On peut repérer 3 parties principales avec une coque extérieure en dur, une couche inférieure qui absorbe les chocs et enfin une troisième zone avec les sangles et autres éléments de réglage. Des matières comme le PVC, le carbone, le kevlar ou le nylon équipent le plus souvent nos casques de vélo de route.

Mais quel que soit le modèle que vous souhaitez acheter, il doit répondre aux normes CE EN 1078, obligatoires en Europe. La plupart des casques sont proposés en plusieurs tailles afin de s’adapter au mieux à votre morphologie. Choisir un casque trop petit, c’est s’assurer un inconfort sur des sorties longues et chaudes. A l’inverse, opter pour un casque trop grand, c’est prendre un risque sur sa propre sécurité.

Le casque de route “classique”

Légers et aérés, les casque de vélo pour la route doivent assurer une bonne pénétration dans l’air tout en conservant une ventilation efficace. Cette dernière se fait le plus souvent grâce aux nombreux trous présents sur le casque. Confortables, ils représentent la majorités des casques vendus.

Le casque aéro ou casque de contre-la-montre

De plus en plus omniprésents dans les parcs à vélo, ces casques existaient déjà dès les années 1980 ! On se souvient tous de Greg Lemond qui remporta le Tour de France 1989 pour 8 petites secondes, équipé d’un casque aéro Giro

greg-lemond
Greg Lemond sur le Tour de France 1989

C’est pourquoi les casques de triathlon sont conçus pour être plus aérodynamiques que les casques de route. De ce fait, ils sont moins aérés que ces derniers et légèrement plus lourds. La plupart des casques aéro possèdent une visière – teintée ou non – qui vient en remplacement de vos lunettes. Fixe ou amovible, elle peut être vendue soit en option ou directement avec le casque selon les modèles

Il existe 3 grandes familles de casques aérodynamiques

  • Les casque à pointes longues : passés de mode en triathlon, ces casques ont la particularité de posséder une “queue” dans le prolongement de la coque externe. Intéressant sur une utilisation en contre-la-montre, ils deviennent vite un frein sur de longues sorties En effet, si vous baissez la tête, la pointe se retrouve donc à la verticale, perdant ainsi tous les avantages aérodynamiques.

casque-chrono-giro-advantage-rouge-noir

  • Les casques à pointes courtes : ils deviennent la norme sur les épreuves chronométrés et représentes aujourd’hui la meilleure solution pour ceux qui recherchent un casque aérodynamique à condition de bien supporter le “confinement” lié à ce type de modèles.

GIRO AEROHEAD MIPS

  • Les casque hybrides sont l’alternatives que l’on retrouve que l’on peut voir sur des triathlons, courses cyclistes ou contre-la-montre. Plus bombés et moins aérés qu’un casque sur route, ils restent tout de même confortables et peuvent, la plupart du temps, être portés avec ou sans la visière.

Casque-hybride

Et les casques de triathlon pour les femmes ?

Beaucoup de casques conviennent aussi bien que l’on soit un homme ou une femme. Néanmoins, selon votre coupe de cheveux, certains modèles deviennent vites peu adaptés. C’est pourquoi quelques marques ont fait le pari de créer des modèles adaptés aux morphologies et aux chevelures féminines. Avec une ouverture plus large à l’arrière du casque, votre queue de cheval – qu’elle soit haute ou basse – trouvera un logement spécifique et le casque n’appuiera plus dessus. C’est donc un gain de temps (le jour de votre triathlon lors de la transition), de confort mais aussi et surtout de sécurité.

casque-femme

Comment choisir son casque pour le triathlon ?

Parmi tous ces modèles, il est parfois difficile de s’y retrouver et d’opter pour le casque qui nous correspond vraiment. Pourtant votre choix doit s’effectuer selon certains critères comme :

  • Votre budget : le prix d’un casque est compris entre 17 et 400€ selon les modèles !
  • Votre ou vos activités principales : CLM, triathlon courte ou longue distance, avec ou sans drafing
  • Votre terrain de jeu : montagne ou plaine
  • Vos conditions d’entrainement : températures, durée, etc.
  • Votre vélo : par exemple, si vous avez un vélo classique sans prolongateur de cintre, l’intérêt d’un casque aérodynamique est moindre que si vous avez un vélo de triathlon où vous pouvez garder une position spécifique pendant des heures. Attention aussi à la surchauffe ! Avec un casque sans trous sur la coque externe, l’aération s’effectue moins facilement et l’effet “coup de chaud” peut vite se faire ressentir. Sur des épreuves avec drafting, un casque aérodynamique n’est pas le plus adéquat non plus. En effet, vous passerez une grande partie de la course en peloton et donc à l’abris du vent 😉

Notre sélection de casques pour le triathlon

Le bon compromis à petit prix : Kask Rapido

Kask-Rapido

On vous le recommande pour 😍 : son prix, son confort et ses 24 aérations !

Un casque d’entrée de gamme d’une marque reconnue qui équipe plusieurs athlètes professionnels en cyclisme et triathlon.

Pour les femmes triathlètes : Giro Saga

Giro-Saga-Women

On vous le recommande pour 😍 : ses deux tailles proposées adaptées aux morphologies féminines et son système d’ajustement Roc Loc®.

Un casque polyvalent qui répondra à toutes les attentes et besoins des femmes cyclistes et triathlètes.

Un casque semi-aéro : Poc Octal

POC-Octal-Aero

On vous le recommande pour 😍 : ses performances aérodynamiques, sa légèreté et sa coque en polycarbonate renforcé.

Ce modèle vous suivra sur toutes vos épreuves , du triathlon avec drafting au contre-la-montre sous le soleil en passant par le triathlon longue distance.

Le haut de gamme pour la compétition : Giro Aerohead MIPS

GIRO AEROHEAD MIPS

On vous le recommande pour 😍 : sa visière large et amovible, son style, son aérodynamisme et son confort

Un casque à destination des triathlètes exigeants qui ne veulent par perdre une seconde !

Crédits photos : Ekoi, Giro, Casco, POC & A. Derain

50 CONSEILS POUR bien démarrer ta saison 2020

Rejoins notre communauté et reçois ton guide pour progresser & devenir un meilleur triathlète !

Données protégées – 0 spam – Désinscription en 1 clic
Tu peux retrouver nos mentions légales ici.