Votre premier vélo de triathlon : comment le choisir et où l’acheter ?

premier-velo-tri-header

Que vous soyez triathlète confirmé ou débutant dans cette discipline, vous avez du remarquer les nombreux vélos de contre-la-montre présents dans les parcs à vélo notamment sur les triathlons moyennes et longues distances. Vous admirez ces machines à rouler mais vous vous dites qu’elles vous sont inaccessibles ? Alors cet article est fait pour vous !

Mais aujourd’hui, il vous est possible de réaliser une excellente affaire et d’obtenir un vélo de triathlon pour un budget restreint.

Où acheter son premier vélo de triathlon ?

Pour cela plusieurs possibilités s’offrent à vous : investir dans de l’occasion ou dans du neuf. Alors n’hésitez plus et trouvez votre premier vélo de triathlon !

Acheter un vélo de tri’ neuf

Les vélos de l’année précédente

Souvent, vers septembre-octobre, la plupart des marques remisent leurs vélos en stock car les nouveaux modèles ne vont pas tarder à sortir. Ainsi si vous avez flashé sur un vélo mais que son prix dépassent votre budget de 200 ou 300€, tournez-vous vers la même référence mais de l’année précédente !

 

Les modèles d’entrée de gamme

Malgré tout, des marques restent plus abordables que d’autres. Giant, Canyon, Felt, Orbea sont quelques exemples. Ces dernières proposent une première gamme à moins de 2 000€. Après remise, vous pouvez espérer gagner encore entre 10 et 20% alors n’hésitez pas à vous rendre chez votre vélociste ! Ce dernier saura vous trouver un vélo adapté à votre budget en consultant et négociant avec ses fournisseurs.

speedmax-canyon
Canyon Speedmax CF 7.0

Acheter son 1er vélo de triathlon d’occasion

 Les sites de petites annonces

Que ce soit sur des sites spécialisés comme Troc-Vélo ou plus généralistes comme Le Bon Coin, les annonces foisonnent ! Certains triathlètes renouvellent leur matériel régulièrement. Vous pouvez donc trouver un vélo ayant quelques entraînements et compétions au compteur à prix réduit.

Néanmoins, soyez vigilants sur les cadres « sans marque » appelés génériques. Ces cadres ne sont pas garantis à vie comme peut le proposer certaines marques. Il est aussi difficile d’avoir des retours sur ce type de cadre et donc de savoir s’il pourrait vous correspondre.
De plus, restez vigilant lors d’une vente avec un particulier. Renseignez-vous bien sur le vélo et ses composants, sur l’atelier qui a réalisé l’entretien et n’hésitez pas à demander de consulter la facture d’achat.

Les vélos d’équipes élites ou professionnelles

Chaque année, les équipes professionnelles de cyclisme mais aussi les meilleures équipes d’amateurs de France mettent en vente leur matériel. En effet, en vue du renouvellement annuel de leur parc à vélos et du sponsoring, le matériel ne reste jamais plus d’une saison au sein d’une équipe.

velo-clm-pro

Il est donc possible de trouver des vélos de triathlon de très bonne facture et ayant peu roulés à un prix intéressant. Généralement, vous trouverez les vélos à vendre via le site internet ou les réseaux sociaux des équipes.

Comment choisir son premier vélo de tri ?

Devez-vous vous orienter vers un vélo aéro ou directement vers un vélo de contre-la-montre ? La question peut se poser…

Plusieurs critères entrent en jeu et notamment 2 questions :
– Est-ce ce sera votre seul vélo ou cherchez-vous un 2ème vélo en complément ?
– Quel est votre terrain de jeu et vos objectifs ?

Si vous avez un vélo de route en complément…

Si vous recherchez un vélo de triathlon en supplément de votre vélo actuel, alors vous pouvez vous orienter vers un vélo de contre-la-montre. Plus rigide que votre vélo de route, vous sentirez la différence sur vos triathlons en plaine. En effet, la géométrie du cadre est différente et par conséquent, votre position le sera aussi (on vous réserve un article sur les différences de positionnement pour bientôt 😉)

Avow-Advanced-Pro-1

Cependant, ne rangez pas votre vélo de contre-la-montre dès qu’une côte se présente sur votre parcours. C’est seulement dans les cols non roulants, irréguliers et aux descentes techniques que ce type de vélo n’est pas recommandé. Autrement, il peut vous accompagner sur toutes vos sorties ! Des tests ont même été faits dans de petits cols pentus pour comparer les deux types de machines… Et le résultat est surprenant, le vélo de contre-la-montre se défendant parfaitement bien même sur ce terrain.

Quel sera votre terrain de jeu ?

Vous habitez en moyenne ou haute montagne ? Vous souhaitez participer à l’Embrunman ou au triathlon de l’Alpe d’Huez ? Dans ce cas, nous vous conseillons de vous orienter vers un vélo aéro avec lequel vous pourrez rouler sur tous les terrains sans problème.

S’il s’agit de votre 1er vélo, il s’agit d’un bon compromis qui vous permettra de vous “faire la main” sur un nouveau style de cadre avant éventuellement de franchir le cap et de passer sur un vélo de contre-la-montre.
Si c’est un nouveau vélo, alors mieux vaut monter en gamme ou upgrader votre vélo actuel, les bénéfices seront plus intéressants que de chercher à passer à tout prix sur un modèle CLM.

Comment choisir le modèle et les équipements ?

Comme on l’a vu plus haut, vous pouvez trouver d’excellents rapports qualité-prix. Par exemple, chez Giant, le cadre est le même quel que soit le modèle de la gamme choisie !

 Sur le plan de la transmission, vous aurez au minimum du Shimano 105 ou du Sram Rival, ce qui est déjà d’excellente facture ! Surtout sur un vélo de triathlon où le changement de braquet se fait moins fréquemment que sur un vélo de route.

shimano 105

Toutefois, quelque soit le vélo visé, n’oubliez pas l’importance des roues dans le comportement général de votre vélo. Vous devrez y allouer une part non négligeable dans votre budget (environ 25% de l’enveloppe totale semble raisonnable). Certes les roues carbones sont le “graal” pour les cyclistes mais comme pour les cadres, mieux vaut de bonnes roues en aluminium que des roues carbones de mauvaise facture. De plus, certaines roues alu proposent des jantes jusqu’à 40mm de hauteur et ne sont pas forcément à la traîne côté aéro.

Néanmoins le plus souvent, les roues d’origines seront agréables pour l’entrainement mais un peu justes pour les compétitions. De ce fait, si vous possédez déjà une paire de roues, vous pouvez n’acheter qu’un cadre monté voire vendre les roues d’origine afin de faire encore baisser la facture !

Enfin n’oubliez pas que la taille et la géométrie du cadre sont d’une importance cruciale.  Très important dans le choix d’un vélo de route, une étude posturale est fortement recommandée suite à l’acquisition d’un vélo de triathlon.

etude-posturale-triathlon

Votre rêve va donc maintenant pouvoir être réalisé et le plaisir décuplé lors de vos prochains triathlons ! ✌️


Crédits illustrations : APSProvence, Bicycles Online, AG2R LM, Canyon, Orbea

Votre premier vélo de triathlon : comment le choisir et où l’acheter ?
5 (100%) 6 votes

Rédigé par
Autres articles de Hugo

1 Comment

  • Interressant pour un bleu comme moi.
    Pour l instant je roule sur un vieux spad qu’un ami me prête,
    Il est un peu grand mais pour me debourer je pense que c est pas mal.
    J’attends votre article prochain sur les comparaisons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *