Nike ZoomX Invincible Run 2 : Le grand test

nike-zoom-invincible-2
Le sommaire 📒

Début 2021, Nike présentait un nouveau modèle : la Nike ZoomX Invincible. Présentée comme une chaussure de running ultra confortable, la marque à la virgule montrait sa volonté d’aider les sportifs à éviter les blessures.

Après une première version largement encensée par le monde du running, Nike a choisi de ne pas s’arrêter là et de sortir une deuxième version qui se veut encore plus performante et confortable : la Nike ZoomX Invincible Run 2.

Après plus de 2 mois d’entrainement avec ces chaussures, il est temps d’effectuer mon retour d’expérience. Confort, utilisation, qualités et défauts, vous allez tout savoir.

test-nike-zoomx-invincible-2

Carte d’identité de la Nike ZoomX Invincible Run 2

Comme expliqué précédemment, la Nike ZoomX Invincible 2 est le modèle successeur de la première version lancée en 2021. Ce premier ayant fait l’unanimité, peu de choses ont évoluer sur cette seconde version. Voici donc les caractéristiques clés de la chaussure :

  • Drop de 9mm
  • Poids de 300g en taille 43
  • Prix de 180€
  • Pour la route et les chemins balisés, peu escarpés

Par rapport à la première version, la structure générale de la chaussure reste la même. On retrouve toujours une semelle imposante en ZoomX pour maximiser l’amorti et le confort.

Le système de laçage et la languette ont toutefois été améliorés pour permettre un meilleur du coup de pied.

Une chaussure pour quoi faire ?

Vous l’aurez compris, ici, il n’y a pas de plaque carbone ni de recherche de légèreté. La chaussure n’est donc pas destinée à la compétition, ou du moins pas si vous souhaitez courir vite.

Le but de cette paire est de vous permettre d’accumuler les kilomètres en limitant les contraintes sur vos tendons, mollets et autres parties du corps qui pourraient souffrir d’un volume kilométrique important.

Limiter la fatigue musculaire supplémentaire vous apportera donc des facultés de récupération et d’enchainement de vos séances intenses. Son usage quasi exclusif aux footings oblige donc ce modèle à figurer dans une rotation de plusieurs chaussures. Ainsi, si vous êtes à la recherche d’une paire polyvalente, nous préconiserions plutôt un modèle Pegasus ou Zoom Fly.

Sur le terrain, ça donne quoi ?

Avant de démarrer, un petit mot sur le profil du testeur. Je cours 5 fois par semaine pour un volume kilométrique hebdomadaire compris entre 45 et 55 kilomètres.

Etant un adepte de la marque Nike, j’intègre cette paire dans une rotation de 5 chaussures qui auront chacune leur usage : sortie longue, séance sur piste, footing de récupération, compétition…

Préparant actuellement des compétitions sur 5km, 10km et semi-marathon, ma planification prévoit chaque semaine : une séance VMA, une séance d’allure course, une sortie longue et deux footings.

Ayant parcouru 800km avec la première version et ayant été conquis, la Nike ZoomX Invincible Run 2 a donc naturellement trouvé sa place dans ma rotation pour me permettre de réaliser mes footings de récupération sans générer de fatigue supplémentaire à mes séances intenses.

Après 100km parcourus avec, je peux vous confirmer le confort et l’amorti incroyable que procure cette paire. J’ai l’impression de courir dans des chaussons et cela me permet vraiment de limiter l’impact musculaire au lendemain de grosses séances. Sur des footings de récupération de 40 à 60 minutes, elles sont vraiment idéales et la sensation de fraicheur en fin de sortie est vraiment appréciable.

Notre avis sur la Nike ZoomX Invincible 2

Style : 3 étoiles

On va être franc, cette chaussure est loin d’être la plus jolie de chez Nike !

Elle est massive, la semelle est très imposante et les coloris pourraient être plus jolis. Ce ne sont pas des chaussures que l’on va utiliser en dehors de la course à pied (en même temps, est-ce le but ?)

test-nike-zoomx-invincible-2-semelle

Cependant, son design est en corrélation avec la fonction première de la chaussure : la recherche de confort.

Confort : 5 étoiles

Si j’avais pu mettre 6 étoiles, je l’aurais fait sans hésiter !

Dès que l’on enfile le pied dans cette chaussure, on a l’impression d’avoir mis un chausson. Le mesh enveloppe et maintien bien le pied et est très confortable. Le rembourrage au niveau du talon est aussi agréable et le pied n’est pas compressé malgré l’épaisseur de l’empeigne de la chaussure.

Amorti : 5 étoiles

C’est le second point fort de la Nike Invincible Run 2 avec son confort.

La sensation d’enfoncement dans la mousse ZoomX à chaque foulée est vraiment incroyable et appréciable. L’amorti est tel que l’on pourrait enchaîner les kilomètres sans jamais être limité par les tensions musculaires liées aux impacts au sol.

test-nike-zoomx-invincible-2-2022

Dynamisme : 4 étoiles

Les bienfaits de la mousse ZoomX en termes d’amorti et de réactivité ne sont plus à prouver. À chaque foulée cette mousse se comprime afin d’effectuer un retour d’énergie optimal.

Aussi, on remarque que la semelle propose une forme de balancier qui permet de favoriser un bon déroulement de la foulée et une propulsion vers l’avant. Toutefois, la chaussure ne reste pas adaptée pour des allures rapides ou du fractionné sur piste.

Stabilité : 3 étoiles

La Nike ZoomX Invincible Run 2 possède une semelle plutôt très large ce qui lui apporte une stabilité suffisante sur des allures peu soutenues.

En revanche, dès qu’on veut aller plus vite, sur du fractionné court ou des lignes droites, la chaussure perd en stabilité de manière exponentielle. En virage ou même sur des chemins humides et peu stables, la mousse ZoomX devient instable ce qui la rend difficile à utiliser.

Je vous conseille donc de la porter seulement sur la route ou sur des chemins peu accidentés.

Durabilité : 5 étoiles

Comme j’ai pu vous le faire remarquer en début d’article, j’ai été un grand fan de la première version. Avec plus de 800 kilomètres au compteur, elle commence à montrer quelques signes de fatigue même si l’amorti et le confort sont toujours au rendez-vous.

Certes, on constate une légère dégradation de ces qualités par rapport au nouveau modèle que je n’ai utilisé que 100 kilomètres. Cependant, je sens que je pourrais pousser le kilométrage au-delà des 1000 kilomètres, ce qui en fait une chaussure très durable. De plus, la semelle et le mesh sont très résistants, ce qui assure aussi sa longévité.

Prix : 3.5 étoiles

Vendue à 179,99€ hors promotion, cette chaussure fait partie du haut du panier en termes de prix.

Elle se situe dans la même fourchette que les modèles similaires d’autres marques : Adidas Ultraboost 22 (190€) ou On-Running Cloudmonster (169€). Pour des coureurs utilisant une rotation de 4 paires ou plus, la Nike ZoomX Invincible Run 2 correspond parfaitement pour les footings de récupération.

En revanche, pour une rotation moins importante, on préfèrera une paire confortable mais plus polyvalente telle que la Hoka Kawana (140€) ou la On-Running Cloudmonster (169€).

De mon point de vue, le rapport qualité/prix est juste même s’il pourrait être meilleur. Toutefois, ce modèle est régulièrement en promotion, ce qui en fait un produit encore plus intéressant. À vous de voir si, selon votre pratique, vous êtes prêt à investir une telle somme pour une chaussure destinée aux footings de récupération.

prix-nike-zoomx-invincible-2

La Nike ZoomX Invincible Run 2, un vrai bonheur pour les footings de récupération

Pour résumer, cette nouvelle Nike Invincible Run 2 est une excellente option si vous êtes à la recherche d’une chaussure dédiée aux footings et à inclure dans une rotation de 4 à 5 modèles.

Le confort, l’amorti incroyable et sa durabilité permettent réellement d’enchainer les kilomètres en limitant l’impact musculaire et articulaire de la course à pied. En revanche, on pourrait regretter le manque de stabilité qui ne permet pas son utilisation sur des fractionnés courts ainsi qu’un prix un peu élevé hors promotion.

Si vous n’utilisez que 2 à 3 paires de chaussures de course à pied, je vous conseillerai donc de vous orienter vers un modèle plus polyvalent tel que la Pegasus 39 chez Nike. Pour ne pas faire de compromis sur le confort, la Hoka Kawana et la On-Running Cloudmonster sont aussi des alternatives intéressantes.

4.6/5 - (7 votes)

Nike ZoomX Invincible 2

180€
7.8

Style

6.0/10

Confort

10.0/10

Amorti

10.0/10

Prix

7.0/10

Stabilité

6.0/10

On a adoré

  • Son confort
  • Son amorti
  • Son dynamisme

On aurait aimé voir mieux

  • Son style
  • Sa stabilité à allure soutenue
A propos de l'auteur(e)
William
William
Jeune triathlète issu de la course à pied, ma rencontre avec le triathlon à changer ma vie. D'un simple loisir à une véritable passion, le triple effort rythme désormais mon quotidien ! J'aurais le plaisir de vous partager mon expérience sur l'entraînement, la récupération et le matériel.
Cet article vous a plu ?

Partagez-le à l’un(e) de vos ami(e)s triathlètes.  
Cela vous prendra seulement 10 secondes. L’écrire nous a pris 3 à 6 heures.  🙏

Facebook
Twitter
WhatsApp
Telegram
Email
👋 Une invitation -spéciale- pour vous !

Chez Opentri, nous sommes une communauté de plus de 8100 triathlètes passionnés.

Chaque semaine, nous partageons 3 conseils & séances d’entraînement par email.

Inscrivez-vous ci-dessous pour nous rejoindre, et recevez votre premier bonus tout de suite ! ✌️ 

Noté 4,8 / 5 par 101 triathlètes 

C'est parti,
ON VOUS L'ENVOIE OÙ ? 💌

Recevez gratuitement le Kit incontournable du triathlète

Nos 7 dossiers & outils indispensables pour devenir un(e) meilleur(e) triathlète.

Kit triathlète débutant