10 règles indispensables à connaître avant son 1er triathlon

Aujourd’hui nous vous présentons 10 règles de base pour préparer au mieux votre premier triathlon et prendre le maximum de plaisir le jour de la course. Mal préparé, un triathlon peut vite apporter son lot de stress et et gâcher un peu du plaisir que nous procure ce magnifique sport ! Alors pour être concentré à 100% sur la course le jour J, on te fait réviser les bases ! 

1. Je n’oublie pas mes papiers

Sur toutes les épreuves, il vous sera demandé de présentez votre licence de l’année en cours soit sous forme papier ou dématérialisée sur votre smartphone si vous êtes licencié à la FFTRI.

licence-triathlon-2020

Pour les autres, un certificat médical de moins de 6 ou 12 mois validant le fait que vous êtes apte à pratiquer ce sport en compétition devra être fourni. Vous pouvez trouver un exemple de certificat ici. En échange, l’organisateur vous remettra un “Pass compétition” payant et valable uniquement pour cette course. 

Dans tous les cas, licencié ou non, n’oubliez pas d’avoir avec vous votre pièce d’identité qui vous sera, la plupart du temps, demandée au moment de retirer votre dossard. 

2. Je vérifie l’état de mon vélo

Avant de partir sur le lieu de votre course, faites un check-up complet de votre vélo. Etat et pression des pneus, usure de la chaîne, passage des vitesses et autres serrages en tout genre. Vérifiez bien que vous avez vos 2 bouchons de guidoline : cette petite pièce peut vous empêcher de participer au triathlon si elle est cassée ou manquante. Et pas d’échappatoire possible : les arbitres vérifient toujours ces bouchons à l’entrée du parc à vélos !
Notre conseil : gardez toujours 1 ou 2 bouchon(s) de rechange dans votre sac de transition.

bouchon-cintre

Pensez à contrôler aussi l’état de vos cales de vos chaussures. N’oubliez pas non plus des détails comme vos semelles orthopédiques ou vos lunettes de vue si vous en portez.


👉 N’oubliez plus jamais vos affaires grâce à notre checklist pour le jour de la course !


3. Je range mes affaires dans le parc à vélos

Les arbitres sont intransigeants sur l’état des zones de transitions. Ils ne veulent pas d’affaires mal rangées qui pourraient venir gêner la circulation des triathlètes. Vous ne devez garder à côté de votre vélo que les affaires pour effectuer votre épreuve. Vous les placerez à côté de votre vélo (le plus souvent à droite) et vous assurer que tout soit placé en retrait de la roue avant.

Que faire de votre sac et vos autres affaires ? Sur la plupart des triathlons, une consigne sera prévue à côté de la zone de transition pour laisser vos sacs.

4. Je n’ai recours à aucune assistance 

Ne vous faites pas assister durant tout le long de l’épreuve au risque de vous faire disqualifier ! Ne prenez gels et boissons que sur les ravitaillements “officiels”. Le triathlon est un sport individuel dans l’effort. L’entraide entre athlètes ou personne tierce est sanctionnée par les arbitres et peut même être cause de disqualification.

multi outils
Multi-outils qui peut fortement dépanner que ce soit à l’entraînement ou en compétition

Une crevaison ou un incident technique peut arriver mais cela fait partie du jeu. Préparez-vous un petit kit de réparation à fixer sur votre vélo. A vous d’y mettre ce qui vous semble opportun selon la distance courue : plus de matériel, c’est moins de risque, mais aussi plus de poids et d’espace de rangement nécessaire.

Parmi les indispensables : une chambre à air, un ou deux démonte-pneu et une cartouche de CO2 pour pallier à une crevaison. Et pour les épreuves Longue distance, pourquoi pas un multi-outils ainsi qu’un maillon attache-rapide.

5. Je mets correctement mon dossard et mon casque

Vous pensez gagner du temps en attachant la jugulaire de votre casque une fois sur votre vélo ? Pourtant vous risquez d’en perdre ! Il est obligatoire de fixer son casque avant de toucher à son vélo lors de la 1ère transition et de poser son vélo avant de retirer sa jugulaire lors de la 2nde transition.

Pour le porte-dossard, il est d’abord indispensable que le dossard soit fixé par 3 points. Attention donc aux ceintures fait maison ou aux anciens modèles avec seulement 2 points.

En course, la ceinture est de plus en plus souvent interdite sous la combi pendant la natation. Ensuite, pensez à placer le dossard dans le dos avant de sortir du parc à vélo lors de la 1ère transition (T1). Puis lors de la T2, tournez la ceinture pour mettre le dossard sur votre ventre. En course à pied, le dossard doit être devant afin que les arbitres puissent rapidement vous identifier.

porte-dossard-gels
Ceinture porte-dossard avec 3 points de fixation

6. Je fais preuve de savoir-être

Le triathlon est un sport de valeurs positives et de respect. Ces caractéristiques participent aujourd’hui à sa popularité. Mais pour que ces fondements perdurent, il est nécessaire de constamment veiller à ne pas oublier quelques points essentiels.

Bien souvent, les triathlons ont lieu dans des endroits magnifiques et parfois même accessibles seulement pour la course (réserves naturelles, lacs, sentiers pédestres privés). C’est pourquoi il est important d’être vigilant à la gestion de ses déchets pendant l’épreuve. Jeter son déchet hors d’une zone autorisée peut engendrer une disqualification.

La grande majorité des trifonctions possède des poches et si la vôtre n’en a pas, on peut facilement coincer un gel ou un emballage dans sa manche/cuisse jusqu’à l’arrivée. Désormais, chaque zone de ravitaillement est équipée en poubelles. Et même malgré cela, on retrouve toujours une grande quantité de tubes ou d’emballages sur le parcours de la course le lendemain !

7. Je respecte l’organisation et les arbitres

Vous n’êtes pas d’accord avec une décision arbitrale ? Ne dîtes rien, l’arbitre est le seul juge et sa décision ne peut être contestée. Ça peut être vexant mais croyez-nous, ça le serait encore plus de se faire disqualifier !

Respectez aussi les bénévoles qui nous permettent de nous amuser chaque weekend. Sans eux, la plupart des organisations n’existeraient pas. Ils sont les garants du bons déroulement de l’épreuve. Certes, toutes les courses ne se valent pas en termes d’organisation mais dites vous que les bénévoles n’y sont pour rien !

 Enfin, respectons-nous entre athlètes. Nous partageons la même passion et le triathlon nous procure les mêmes frissons. 

8.  Je respecte les règles du jeu

Le triathlon à la particularité d’être régi par de nombreuses règles. Il est important de veiller à les respecter. Parmi les règles du triathlon les plus importantes : l’interdiction du drafting, c’est-à-dire de l’aspiration derrière d’autres concurrents à vélo. Si le drafting est interdit, n’essayez pas de jouer avec les limites et respectez les distances qui vous séparent de l’athlète de devant.

Concernant les sas natation présents sur certains triathlons, ne soyez pas trop gourmand ! Mettez-vous dans le sas qui correspond vraiment à votre niveau. Vous risquez de vous mettre dans le rouge et de gêner les autres athlètes. Désagréable pour tout le monde donc.

Enfin, et cela va de soi, pratiquez le triathlon d’une manière saine et soyez vigilants à tous les compléments alimentaires et autres médicaments. Demandez toujours à votre médecin ou pharmacien si ces derniers sont conformes aux pratiques anti-dopages. 

9. Je m’impose des limites

Le triathlon est un effort spécifique qui demande à notre corps d’être préparé. Vous n’arriverez pas tous le jour J avec le même niveau ni la même préparation. Mais prenez le départ avec la conviction qu’à cet instant vous en êtes en capacité de finir l’épreuve. Trop d’accidents surviennent à cause d’athlètes qui ont cherché à repousser leurs limites sans au préalable apprendre à connaître leur corps. Personne n’aime renoncer ou abandonner mais parfois le renoncement s’avère être une source d’apprentissage pour la suite. 

10. Je prends du plaisir

Le triathlon est avant tout une passion et un loisir pour nous. Prendre du plaisir est primordial, c’est la seule règle à avoir en tête ! Nous faisons le sport le plus incroyable du monde, alors profitons-en !

TÉLÉCHARGE TON GUIDE GRATUIT !

Rejoins les 2500+ membres de notre communauté privée.

Données protégées – 0 spam – Désinscription en 1 clic
Tu peux retrouver nos mentions légales ici.