Comment bien choisir la taille de son vélo en triathlon ?

Le sommaire 📒

Vous êtes sur le point de craquer pour un nouveau vélo ? Modèle choisi, couleur adoptée, livraison planifiée,… Mais êtes-vous sûr(e) de la taille du cadre ?

Suivez le guide ! Aujourd’hui nous vous aidons à trouver la bonne taille de vélo que ce soit un modèle route ou triathlon. 🔽

Comment bien choisir sa taille de vélo et de cadre ?

Pendant très longtemps, deux mesures étaient reines pour trouver la taille de cadre idéale : sa hauteur et celle de son entre-jambes.

Même si aujourd’hui, ces deux métriques restent bonnes et sont indispensables à connaître pour bien choisir sa taille de cadre, il faut aussi prendre en compte d’autres données.

En effet, la forme des cadres évolue et les marques ne semblent pas se diriger vers un consensus. La plupart des préconisations de taille sont donc basés sur des moyennes.

Vous devriez vous y retrouver facilement si vous avez une morphologie équilibrée. Comprenez par là un buste et une taille d’entrejambe dans la moyenne par rapport à votre taille.

Mais à contrario, si vous avez de grandes jambes et un petit buste (ou l’inverse)… Là les choses peuvent se compliquer.

Des tailles propres à chaque marque

C’est sans compter aussi sur le fait que les marques ne nous facilitent pas la tâche.

Un taille S chez Canyon ne vaudra pas un taille S chez Ridley. Même sur deux vélos aux géométries proches.

Et ce n’est pas tout : certaines marques fonctionnent avec :

  • des chiffres pairs (54/56/58/…/)
  • d’autres impairs (51/53/55/…/)
  • des lettres (S/M/L/…)
  • Ou encore des “demi-tailles” (SM/ML/…/)

Bref, c’est le bazar pour comparer surtout si c’est votre premier vélo. 😫

Enfin, selon les prévisions de ventes, une marque va décider du nombre de tailles différentes à produire. C’est pourquoi, vous pouvez retrouver certains modèles déclinés en 7 tailles (2XS, XS, S, M, L, XL, 2XL) et d’autres en 3 (S, M, L).

Maintenant que l’on a posé les bases, intéressons-nous aux spécificités des géométries d’un cadre pour le triathlon ou la route.

La géométrie des vélos de triathlon

Avec une géométrie plus tranchée que les vélos de route, choisir sa machine pour le triathlon relève parfois du casse-tête.

Et vous vous en doutez certainement, mais les vélos de CLM / triathlon restent un marché de niche. C’est pourquoi on ne retrouve bien souvent que 3 ou 4 tailles.

Mais avant tout de chose, regardons la forme d’un cadre.

Que ce soit pour un vélo de route, un gravel ou un vélo de triathlon, voici les principales mesures à retenir.

  • TT (Top Tube) = il s’agit de la longueur du tube supérieur. Cette mesure détermine bien souvent la taille théorique du cadre.
  • S (Stack) = cette mesure correspond à la hauteur du cadre
  • R (Reach) = distance mesurée entre le jeu de direction et le boitier de pédalier de manière horizontale
  • WB (Wheelbase) = d’axe à axe, l’empattement du vélo varie surtout entre les géométries des vélos. 2 cadres de même taille sur le papier peuvent avoir un empattement bien différent.
  • FC (Front Center) = distance entre le boitier de pédalier et l’axe de fourche avant
  • RC (Rear Center) = taille de la base arrière
  • ST ( Seat Tube) = longueur du tube de selle

Sur un modèle de contre-la-montre / triathlon, l’objectif est d’avoir la position la plus aérodynamique possible. On retrouve donc très souvent des cadres avec un stack bas et un reach élevé. La taille du tube supérieur est souvent réduite afin d’être correctement positionné sur les prolongateurs.

C’est notamment la raison pour laquelle mettre des prolongateurs sur un vélo de route classique tout en étant bien posé relève parfois du casse-tête. On peut facilement se retrouver trop “allongé”, une fois sur les prolongateurs.

C’est pourquoi on aura tendance à privilégier une taille de cadre inférieure sur un modèle de triathlon.

👉 Un athlète habitué à une taille 58 sur un vélo de route, devra regarder attentivement les côtes d’un cadre de triathlon en 56.

La géométrie des vélos de route

La géométrie des vélos de route reprend donc les mêmes mesures, mais avec quelques différences.

En triathlon, on retrouve principalement une seule géométrie alors qu’en route on distingue bien souvent 3 gammes :

  • Les vélos pour l’endurance : axés sur le confort, vous retrouvez un stack élevé afin de conserver une position plus haute.
  • Les vélos légers (= de montagne) : c’est bien souvent le bon compromis entre performance et confort. Aujourd’hui, beaucoup de marques essayent même de réduire leur gamme en proposant un vélo léger mais aérodynamique.
  • Les vélos aéro : c’est la géométrie qui se rapproche le plus d’un cadre de triathlon. Tube horizontal vraiment horizontal (ou presque) et angle de fourche réduit. C’est notamment le cas du Canyon Aeroad que nous avons testé récemment.

Que faire si je suis entre deux tailles de cadres ?

Ensuite, il peut arriver qu’en fonction de votre taille et / ou taille de l’entrejambe, le tableau des géométries vous situe entre deux tailles.

Certaines marques présentent aussi des fourchettes qui se chevauchent. Par exemple, un taille M pour 177cm / 183cm et un taille L pour 182cm / 186cm

À titre personnel, je me situe entre deux tailles chez la plupart des marques. Je mesure 1,85m pour une hauteur d’entrejambe de 89cm (soit une hauteur de selle entre 78,3 et 78,8cm en fonction du vélo, de la position, des pédales et même du cuissard utilisé 📏).

Ces mensurations me placent à l’extrême d’un M (56) et au début d’un L (58) chez beaucoup de marques.

Un choix personnel avant tout

Préférant bien souvent la taille inférieure pour des raisons personnelles (centre de gravité moins haut, meilleure maniabilité,…), je privilégie donc la taille 56 ou M même si je chéris les marques qui proposent du 57 ou M/L.

Néanmoins, si j’opte pour un cadre de taille inférieure, je dois être vigilant sur plusieurs points :

  • La hauteur de selle maximale possible avec une marge de 0,5 cm minimum.
  • La longueur de la potence (notamment dans le cas d’un cockpit intégré).
  • L’espace entre le bout de ma chaussure et la roue avant. Eh oui, avec mes pieds en 45-46, rien de plus embêtant que de toucher le pneu dans une courbe prononcée ou au démarrage après un feu par exemple.

Je pourrais être aussi très bien posé sur la taille supérieure, mais bien souvent je devrais changer la potence et les manivelles notamment.

Donc si vous êtes entre deux tailles, 2 choix s’offrent à vous. 

  • Privilégier la taille inférieure pour gagner quelques grammes (cadre moins lourd), avoir son centre de gravité plus bas et une position plus compacte sur le vélo.
  • Prendre la taille supérieure pour avoir une position plus “allongée” et un centre de gravité plus haut.

Dans les 2 cas, vous aurez la possibilité de jouer sur la taille des composants par la suite comme la potence, la largeur du cintre ou la taille des manivelles.

Choisir son vélo quand on est très grand ou très petit :

Enfin, dernière situation : les extrêmes.

Si vous mesurez moins d’1m65 ou plus d’1m95, vous vous situez dans les fourchettes basses et hautes chez beaucoup de marques.

Dans ce cas, orientez-vous vers des modèles déclinés en 7 tailles (2XS – 2XL) afin d’avoir un cadre plus adapté.

Il est aussi possible que vous vous retrouviez avec des roues de 650 (27,5 pouces) sur un vélo 2XS et des disques de 140 à l’avant et l’arrière (si freinage à disque).

Des vélos spécifiques pour les femmes cyclistes et triathlètes ?

On ne pouvait pas vous rédiger un guide sur la taille des cadres sans aborder la question des vélos à destination de la gent féminine.

Il y a quelques années, on voyait des marques lancer une gamme spécifique pour femme. Mais avec l’essor du cyclisme féminin professionnel, on s’est vite aperçu que les plus grandes championnes… utilisaient les mêmes vélos que les hommes !

Aujourd’hui, on se rapproche donc vers un consensus : les cadre de ces vélos sont les mêmes (hormis les coloris). Seuls certains périphériques changent comme une selle plus adaptée à la morphologie de madame par exemple.

Les cadres étant de plus en plus sloping, les géométries conviennent donc au plus grand nombre.

Un cadre sloping, c’est quoi ? 🤔

Prenons le tube horizontal : pendant très longtemps et comme son nom l’indique… Il était horizontal. Aujourd’hui, beaucoup de vélos sont fabriqués avec un tube incliné (“slope”). Le sommet du tube de selle se situant plus bas que celui du tube de direction.

Quelle taille pour les composants ?

Une fois la taille du cadre choisie, le travail ne s’arrête pas là ! En effet, bien choisir les dimensions de ses composants est primordial.

On pense notamment aux longueurs de manivelles. Bien souvent, leur taille est proportionnelle à celle du cadre :

  • Cadres de petites tailles : manivelles de 170 voire 165mm
  • Cadres de tailles moyennes : manivelles de 172,5mm
  • Cadres de grandes tailles : manivelles de 175mm

Mais aujourd’hui, beaucoup d’athlètes préfèrent utiliser des manivelles plus courtes afin notamment de gagner en cadence notamment. Et c’est encore plus vrai en triathlon afin d’entamer la course à pied plus frais.

À titre personnel, avec mes 1,85m, j’utilise des manivelles de 172,5mm sur mon vélo de route et de 170mm sur mon vélo de triathlon.

Ensuite, il est important de connaître la taille de la potence et la largeur du cintre. Dans le cas d’un cockpit (cintre + potence) complétement intégré, assurez-vous que l’ensemble vous convient.

Les erreurs à ne pas faire quand on choisit sa taille de cadre.

Avant de valider définitivement la taille de votre vélo, vérifiez que vous ne commettez pas les “erreurs” suivantes :

Se comparer au matériel des pros

Longtemps, les cyclistes professionnels ont pu bénéficier de vélos sur-mesure.

Aujourd’hui ce n’est plus le cas et ils doivent absolument utiliser un modèle commercialisable (excepté pour les prototypes ou certaines exclusivités). De ce fait, ils sont régis aux mêmes tableaux des géométries que le grand public.

Par ailleurs, ils sont à la recherche du moindre gain marginal. Ils visent la performance à 200% au détriment parfois du confort. Il n’est donc pas rare de voir un pro sur un cadre (vraiment) plus petit.

Comparer deux géométries différentes

On l’a vu pour les vélos de route et ceux de triathlon mais c’est aussi vrai pour un vélo aéro et un autre modèle endurance. Comparez ce qui est comparable.

L’ancien cycliste pro Ryder Hesjedal, 1,88m et un vélo semble-t-il trop petit.

Nos 3 astuces pour trouver la taille de cadre idéale

  1. Vérifiez le nombre de tailles proposées : vous avez plus de chances d’être bien positionné si un modèle est décliné en 7 tailles plutôt que 4
  2. Si vous avez déjà (eu) un vélo à la géométrie équivalente, comparez les côtes via un outil en ligne comme Bike Insights ou via un simple tableur.
  3. Ne vous fiez pas toujours aux simulateurs en ligne des marques. Il sous ou sur estiment souvent la réalité. Cela doit seulement vous donner une première idée, notamment dans le cas d’un premier achat.

Vous l’aurez donc compris, outre l’aspect théorique c’est aussi une question de feeling. Il faut avoir confiance en son vélo et se sentir à l’aise dessus quelle que soit la taille que l’on ait décidé de prendre.

Vous avez trouvé le bon vélo à la bonne taille ? Place maintenant à l’étude posturale ou bike-fitting, restez connecté(e) on vous prépare un guide complet très prochainement !

a propos de l'auteur
Hugo
Hugo
Triathlète et cycliste, je suis un véritable passionné par le triple effort et la science du sport. Équipements, nutrition, entraînement, c'est mon dada ! Membre de la Team Opentri, je reste à votre disposition pour toutes remarques ou questions ! On se retrouve sur Strava ?

vous débutez le triathlon ?

Notre guide spécial Débutants vous fournit les bons conseils pour progresser en prenant plus de plaisir.

QUEL EST VOTRE OBJECTIF ?

On vous enverra le contenu sur-mesure pour votre profil

chaque dimanche à 16h,
un conseil pour débuter le tri.

🔓 + 7 outils gratuits dans le premier email 🔓

Zéro spam garanti. Désinscription en 1 clic en bas de chaque email.

chaque dimanche à 16h,
un conseil pour progresser.

🔓 + 7 outils gratuits dans le premier email

Zéro spam garanti. Désinscription en 1 clic en bas de chaque email.

chaque dimanche à 16h,
un conseil pour performer.

🔓 + 7 outils gratuits dans le premier email 🔓

Zéro spam garanti. Désinscription en 1 clic en bas de chaque email.