Nouveau Canyon Aeroad 2021 : à la hauteur de ses promesses ?

Attendu par beaucoup d’amoureux du cyclisme et du triathlon, le Canyon Aeroad 2021 s’est fait désirer avant d’arriver comme il se doit fin 2020.

L’équipe d’Opentri a eu la chance de tester un des nouveaux modèles, en l’occurrence, l’Aeroad CF SLX Disc Di2.

Vélo idéal pour tous les triathlètes ou machine exigeante réservée aux pros ? Découvrez notre test ⬇️

Présentation & caractéristiques du Canyon Aeroad CF SLX Disc Di2

La dernière refonte profonde de ce modèle mythique de chez Canyon commençait à dater…

Puis le modèle 2021 est arrivé 😍

Présenté officiellement en octobre 2020, des photos avait fuité tout au long de la saison et notamment lors du dernier Tour de France et des classiques de fin de saison aux mains de Warren Barguil, Alexandro Valverde et surtout de Mathieu van der Poel.

Canyon Aeroad 2021 : une gamme complète renouvelée

Canyon ne s’est pas contenté de mettre à jour le fleuron de la gamme Aeroad. C’est bien 3 nouveaux vélos et une dizaine de déclinaisons.

On retrouve :

  • L’Aeroad CFR DISC eTap à 8 999€ (capteur de puissance inclus)
  • L’Aeroad CFR DISC EPS à 8 999€
  • L’Aeroad CFR DISC Di2 à 8 499€ (capteur de puissance inclus)

(le kit cadre CFR Disc est disponible à 4 499€)

  • L’Aeroad CF SLX 8 DISC eTap à 6 499€
  • L’Aeroad CF SLX 8 DISC Di2 à 5 699€ (décliné en version femme)
  • L’Aeroad CF SL 8 Disc à 3 799€
  • L’Aeroad CF SL 7 Disc à 3 399€ (décliné en version femme)

L’ensemble est disponible dans deux nombreux coloris ainsi qu’en version replica (= identique aux pros) en éditions limitées.

COVID-19 💸

Il est important de noter que les gammes CFR et CF SLX n’étaient pas à ce prix là lors de leur sortie en octobre… En effet Canyon vient d’augmenter les tarifs en raison de la complexité de la chaîne d’approvisionnement (respectivement +1 000€ et +700€) 😳

Les nouveautés du Canyon Aeroad 2021

Canyon a mis l’accent sur l’aérodynamisme. Alors que l’Aeroad était déjà l’un des meilleurs cadres aéro du marché, le pari était osé de vouloir faire “encore mieux”.

On notera l’apparition d’un nouveau cockpit complètement innovant. Outre l’intégration complète des câbles, il propose une nouvelle forme de réglage aussi bien en hauteur qu’en largeur.

Cela facilite notamment le transport avec un vélo moins large et donc plus facile à déplacer. La largeur du guidon d’ailleurs est réglable de 40 à 44cm.

Avec ce concept, Canyon répond avec brio à une critique récurrente : comment modifier la taille des périphériques sur un vélo acheté en ligne ?

Testé en soufflerie, le Canyon CF SLX serait 7,4 watts plus rapide que son prédécesseur. Malgré un montage en disques, le poids reste contenu pour un vélo aéro : 7,7 kg pour ce modèle (contre 7,3 kg pour le Aeroad CFR).

Avec des roues d’entraînement Fulcrum en alu, 2 porte-bidons, des pédales capteurs de puissance, on arrive à 8,5 kg… C’est beaucoup, mais hormis en très haute montagne, les gains aéro l’emporteront sur le poids du vélo.

Et puis, entre vous et moi je dois vous avouer que j’accorde une part peu importante au poids d’un vélo (surtout quand le bonhomme manque d’affûtage 😄).

Le test du Canyon CF SLX 2021

Unboxing et réglage

À la réception, ce vélo était à 80% monté. D’année en année, Canyon simplifie les choses et propose désormais un montage aisé même pour les plus novices en mécanique.

Tige de selle à graisser, roues à monter et cintre à régler, voici les 3 étapes principales à effectuer avant de prendre la route !

Enfin à un (petit) détail près. Sur un cadre en taille M, placer deux porte-bidons relève presque du défi. Il faudra donc bien étudier l’épaisseur des vis et la forme du porte bidon 😁.

Habitué à une position de coursier, j’ai opté pour un cadre M malgré ma taille d’1,85m et mes 89cm de hauteur d’entre-jambe.

Ce que je perds en confort, je le gagne en maniabilité et aisance.

Mais avoir fait ce choix engendre quelques conséquences. Une sortie de selle au maximum et une marge de réglage quasi nulle pour les autres périphériques.

⚠️ Attention donc, si vous êtes habitué à la géométrie des cadres Aeroad des années précédentes, cette nouvelle génération change légèrement. En taille M, le stack est relevé de 9mm et le reach réduit de 5mm.

Avant de passer au test, voici la fiche technique de ce Aeroad CF SLX 2021 ⬇️

  • Cadre Aeroad CF SLX Disc
  • Fourche Canyon FK0060 CF Disc
  • Groupe complet Shimano Ultegra Di2 R8050 disc
  • Roues DT Swiss ARC 1400 Dicut
  • Pneus Continental Grand Prix 5000, 25 mm à l’avant et 28 mm à l’arrière
  • Cockpit CP0018 Aerocockpit
  • Selle Italia SLR

Un rapport composants / prix plus qu’intéressant, surtout à sa sortie en octobre.

Le Canyon Aeroad sur le terrain

La période hivernale, peu propice pour ce genre de test m’a quand même permis de me faire une belle idée de cette monture haut de gamme.

Les premiers tours de roues ont été faits dans des conditions chaotiques. Pluie, fortes ravales et températures proches de zéro… Bref un temps à ne pas mettre un triathlète (maniaque) dehors !

Mais cela m’a permis de pousser ce vélo rapidement dans ses retranchements 😈.

Et je vais déjà vous rassurer sur un point : le freinage est excellent, même avec des roues à profil haut.

En effet, d’origine, ce Canyon est monté avec une paire de DT Swiss ARC 1400 Dicut. Compatibles tubeless-ready, elles accueillent une paire de pneus Continental Grand Prix 5000. Une section de 25 mm à l’avant et 28 mm à l’arrière pour le confort.

Malgré les 62mm de hauteur de jante, les roues s’emmènent bien et je n’ai pas ressenti la sensation d’être collé à la route lors des sorties en endurance.

(le compteur lui, oui par contre 😄)

Ce sont d’excellentes roues carbone. Robustes, fiables et performantes. Elles restent néanmoins un poil lourdes, ce qui se ressent à basse vitesse.

L’ensemble rend harmonieux ce vélo et lui confère un air agressif mais équilibré.

On peut remarquer des tubes plutôt épais et des haubans en forme de lames. On apprécie aussi l’englobé de la roue arrière qui épouse parfaitement les pneus de 28 mm.

Par la suite, je l’ai testé sur des parcours plus difficiles et accidentés.

Ici, difficile de parler de col. Si l’on veut s’amuser un peu, alors direction les coteaux nantais ou le bocage vendéen.

Et ce vélo est surprenant là où on ne l’attend pas.

Je comprends mieux pourquoi des coureurs comme Barguil ou Valverde utilisaient cet Aeroad sur les étapes les plus pentues du Tour de France.

Bien sûr, avec de telles roues (62mm de jante), un mur restera un mur. Mais les longs faux plats inférieurs à 5-6% sont un véritable plaisir.

On avale la pente et on bascule avec suffisamment d’énergie emmagasinée pour relancer correctement sans se mettre dans le rouge.

Et même si on est dans un jour sans, ce vélo reste relativement accessible. J’avais peur de devoir le traîner comme un boulet sur des sorties d’endurance. Il n’en est rien. Les sorties récup’ restent un véritable plaisir même avec ce bolide. Il faudra juste constamment en garder sous la pédale pour éviter la panne de jambe à mi-sortie.

Maintenant, je vous vois venir… En descente ça donne quoi ?

Niveau freinage, ça ne bouge pas. La prise de vitesse se fait en toute confiance. Mes qualités de descendeur étant limitées, je reste habituellement sur la défensive.

Avec ce Canyon Aeroad, j’ai clairement pu me faire plaisir, aussi bien sur route sèche qu’humide… Et le tout sans aucune frayeur ! Là où avec d’autres vélos aéro, on perd en maniabilité à haute vitesse, ici il n’en est rien.

Toutefois, méfiance. L’ensemble jantes hautes + disques peut surprendre par temps venteux. Il faut garder une certaine vigilance notamment dans les longues descentes de cols dégagées.

Cette sensation disparait complétement une fois les roues d’entraînement montées.

Mais on le sait, le véritable terrain de jeu du Canyon Aeroad, c’est plutôt les longs bouts droits tout plats.

Et ça tombe bien, en tant que triathlète c’est souvent ce que l’on préfère

Lancé, ce vélo se dévoile et montre un comportement incroyable. Une fois le (bon) rythme trouvé, la vitesse défile sur le compteur. Les relances deviennent un plaisir. Aucun bruit parasite et une fluidité extrême. L’athlète fait corps avec sa machine.

Bien positionné, on ressent vraiment les gains aéro marginaux notamment grâce au câblage intégré.

Vent de face, on retrouve un mordant intéressant qui nous permet de maintenir une vitesse correcte. De dos ou de 3/4, c’est grisant. Cette sensation enivrante rend cet Aeroad passionnant à piloter.

Niveau confort, ce cru 2021 se débrouille très bien pour un vélo aéro. Les chocs sont pour la plupart amortis. Bien entendu les pneumatiques et la pression de ces derniers auront un rôle prépondérant. Mais le montage en 28 mm à l’arrière est un point intéressant pour qui souhaite davantage de confort.

Là où auparavant rouler avec du 25mm paraissait déjà énorme, aujourd’hui les fabricants s’accordent pour augmenter les sections (qui étaient aussi limitées par les étriers de frein).

Résultat : une pression moindre, un gain en confort, des performances similaires voire meilleures et aussi quelques grammes de gagnés.

La transmission Shimano Ultegra DI2 est d’une précision extrême. J’ai configuré les deux petits boutons sur le haut des cocottes pour monter ma cassette et changer de plateau. Finies les côtes surprises, les mains en haut sur le grand plateau !

Le boitier de réglage du Di2 se trouve à la place du bouchon de cintre droit. Fini le bloc disgracieux sous la potence. Chaque gain aéro compte 😏

On peut repérer aussi les deux bagues amovibles qui permettent de baisser son ensemble cintre / potence sans couper son pivot de fourche. Ingénieux sur le papier, l’opération demande néanmoins minutie et patience.

Notre avis sur le Canyon CF SLX Disc Di2

Un vélo pour le triathlon ?

On pourrait se dire que c’est la machine ultime pour tous les triathlètes.

Rigidité et nervosité pour les triathlons avec drafting.

Comportement digne d’un vélo de contre-la-montre sur des distances plus longues.

Oui mais voilà, à ce jour aucune paire de prolongateurs n’est compatible avec ce cintre spécifique de Canyon 😰

Je vous déconseille donc ce vélo pour des triathlons Longue distances plats. C’est paradoxal car c’est pourtant bien là son terrain de jeu favori. Mais sans prolongateurs n’y pensez pas.

Néanmoins, sur des triathlons L ou XXL avec du dénivelé… Hum ! Son comportement exemplaire en descente, ses prestations de haut vol en montagne et sa rigidité sur le plat en font le parfait vélo sur des parcours variés et difficiles (voire très difficiles).

Sur des triathlons S ou M (notamment avec drafting), ce vélo sera une machine de guerre contre laquelle il sera difficile de rivaliser.

Enfin, si l’on doit juger ce vélo sur ses performances pures : le Canyon Aeroad 2021 joue dans la cour des grands. Il est et restera pendant quelques années encore l’une des meilleures montures aéro du peloton.

Le test en bref

Nous avons aimé 😍

  • L’intégration complète
  • Le montage d’origine de qualité (roues DT Swiss, groupe Ultegra DI2,…) pour un tarif “contenu” (notamment avant l’augmentation).
  • Sa polyvalence qui le rend idéal pour les coursiers et surprenant pour les triathlètes.

Mais on est un peu dubitatifs sur… 👀

  • L’absence de prolongateurs compatibles !
  • La prise au vent latérale avec les roues de 62mm
  • La sortie de selle légèrement courte sur un taille M.

Tous visuels @OpentriRéutilisation interdite sans notre autorisation

a propos de l'auteur
Hugo
Hugo
Triathlète et cycliste, je suis un véritable passionné par le triple effort et la science du sport. Équipements, nutrition, entraînement, c'est mon dada ! Membre de la Team Opentri, je reste à votre disposition pour toutes remarques ou questions ! On se retrouve sur Strava ?

vous débutez le triathlon ?

Notre guide spécial Débutants vous fournit les bons conseils pour progresser en prenant plus de plaisir.

QUEL EST VOTRE OBJECTIF ?

On vous enverra le contenu sur-mesure pour votre profil

chaque dimanche à 16h,
un conseil pour débuter le tri.

🔓 + 7 outils gratuits dans le premier email 🔓

Zéro spam garanti. Désinscription en 1 clic en bas de chaque email.

chaque dimanche à 16h,
un conseil pour progresser.

🔓 + 7 outils gratuits dans le premier email

Zéro spam garanti. Désinscription en 1 clic en bas de chaque email.

chaque dimanche à 16h,
un conseil pour performer.

🔓 + 7 outils gratuits dans le premier email 🔓

Zéro spam garanti. Désinscription en 1 clic en bas de chaque email.