Combinaison Kiwami Swift : l’exigence made in France

La marque française créée par les anciens triathlètes professionnels Hélène Salomon et Craig Watson est bien connue pour ses trifonctions et chaussettes au look ravageur et punchy (relire nos présentations ici et ici).

Cette fois, Kiwami débarque sur un nouveau marché : celui des combinaisons de triathlon, et vise précisément le haut de gamme. C’est parti pour notre présentation & test de la combinaison Kiwami Swift.

Un produit qui veut concurrencer avec les modèles les plus aboutis du marché – et les plus chers -. Alors, que vaut cette combinaison Swift ? ⬇️

La combinaison Kiwami Swift en détail

Livrée dans son sac en mesh et avec une paire de gant en soie, la combinaison Kiwami Swift frappe fort dès le déballage. A produit haut de gamme, protection maximale !

Sans même la porter, on remarque d’emblée le travail sur les différentes zones de néoprène. Elles sont bien stratégiquement découpées, notamment au niveau des épaules, des articulations ou encore des mollets. Contrairement à une combinaison d’entrée de gamme qui sera le plus souvent composée de quelques grandes zones de néoprène, la Kiwami Swift est composée d’une multitude de panneaux de différentes épaisseurs et aux propriétés adaptées à chaque zone du corps.

En effet, pour assurer flottabilité, stabilité et souplesse, toutes les zones de la combinaison ne possèdent pas la même épaisseur de néoprène. Là où les avant-bras sont couverts de seulement 1 mm, le néoprène sur les cuisses atteint les 4mm.

Au menu des technologies sur cette combinaison :

  • La technologie Airdome sur les cuisses et le tronc, qui renferme des capsules d’air améliorant la flottabilité.
  • Le système Positive Turbulence sur les avants-bras pour favoriser une prise d’appui efficace.
  • Des panneaux flexibles derrière les genoux pour faciliter la course lors de la transition
  • Des coutures collées et cousues pour renforcer la durée de vie de produit (tant mieux, pour un produit haut de gamme !).

San pétrole, le néoprène utilisé par Kiwami est composé principalement à base de carbonate de calcium. Les parties sont collées ensemble avec une colle sans solvant ni produits chimiques. Un corps sain dans un produit sain !

kiwami-swift-avis11

Côté fermeture, le zip inversé (ouverture par le bas) qui permet de s’assurer que la combinaison restera bien fermée en course. On évite ainsi qu’un concurrent se prenne dans la lanière et vienne ouvrir la partie dorsale en pleine course.

C’est un débat vieux comme le triathlon : soit vous préférez la sécurité de l’ouverture par le bas, soit vous préférez pouvoir fermer votre combi seul avec une ouverture par le haut.

Sur les mollets, une super idée : on retrouve 3 traits de coupe pour dimensionner parfaitement la Kiwami Swift à notre morphologie. Personnellement, nous aimons porter nos combinaisons quelques centimètres au-dessus de la malléole notamment pour y fixer la puce électronique en triathlon. On peut donc ajuster sa combi (oui… même si ça fait mal) sans craindre de mal faire !

kiwami-swift-avis2

Enfin, sur le plan de la performance, Kiwami nous promet un gain pouvant dépasser les 4 minutes sur une distance IRONMAN®. Bien entendu, ces gains sont à mettre en corrélation avec votre niveau, votre combinaison actuelle et les conditions de nage.

Illustration & chiffres @ Kiwami

📏 Bon à savoir

Kiwami est réputé pour tailler petit. Disponible en 7 tailles, nous vous conseillons de viser la fourchette supérieure si vous êtes entre 2 tailles. Par exemple, mesurant 1,84m pour 71kg, la taille MT m’est davantage appropriée que la M.

Le test de la combinaison néoprène Kiwami Swift

Malgré les circonstances actuelles, nous avons quand même pu essayer cette combinaison, avec l’océan comme terrain de jeu principal !

Grâce aux gants fournis, on limite le risque d’abîmer la combinaison avec nos ongles en l’enfilant. Doigts à plat, c’est donc avec délicatesse que l’on remonte le néoprène (c’est du haut de gamme, on est prudent !). Si la taille est bien choisie, la combi s’enfile assez rapidement.

Avant même de nager, on sent que le produit est effectivement bien découpé : flexibilité accrue au niveau des épaules, renfort sur le tronc, néoprène plus fin et plus doux sur le col.

A sec, on conserve ainsi une bonne liberté de mouvement que ce soit au niveau des épaules mais aussi des jambes.

On notera que cette combinaison est déjà appréciable hors de l’eau ! Que ce soit au départ ou lors de la transition, l’effet seconde peau permet de courir sans contrainte, du moins sur quelques centaines de mètres.

En eau libre, promesse tenue ?

Une fois dans l’eau et sitôt que l’on pose sa nage, on sent l’excellent double effet Flexibilité + Flottabilité. La sensation de glisse est bien réelle et le néoprène situé sur les côtes (en rouge) est très flexible pour ne jamais limiter le mouvement de bras, même en extension maximale. Les panneaux striés sur chaque avant-bras donnent le sentiment d’une meilleure prise d’eau.

En toute honnêteté, difficile de valider la promesse de la marque en termes de secondes gagnées au 100m. Notre niveau post-confinement assez flou additionné aux conditions externes comme la force des vagues et du vent ne nous permettent de comparer nos chronos à proprement parler. Il aurait fallu réaliser ce test en piscine pour juger et comparer avec une combinaison d’entrée de gamme par exemple.

test-kiwami-swift

Après notre séance, aucune brûlure au niveau de la nuque grâce au col doux et raccourci, c’est une vraie satisfaction. La fermeture inversée est pratique en compétition pour des transitions éclair mais oblige d’être accompagné à l’entraînement afin de la fermer.

⚠️ Kiwami recommande de ne porter cette combinaison qu’en compétition pour prolonger sa durée de vie…

On aurait aimé tester cette combinaison en compétition, mais le COVID en a voulu autrement…

En tout cas, c’est clair et limpide : cette combinaison est destinée aux compétiteurs et à ceux qui visent les podiums et les chrono. Nous vous la conseillons donc si vous avez déjà une certaine expérience en eau libre et si le gain chronométrique apporté par cette Kiwami Swift vaut son investissement. À l’image des meilleures roues carbone à vélo, nous rentrons dans la catégorie des gains marginaux (mais importants !) avec ce type de produit.

Notre avis en bref

On a aimé 😍 :

  • La qualité générale du produit et la recherche associée
  • Les panneaux hyper-flexibles sur les côtes
  • Les indications pour découper la hauteur de jambes
  • Les épaules rouges qui permettent d’être visible notamment en compétition.

On aurait aimé 👀 :

  • Un prix légèrement plus bas…
  • Des coloris encore plus flashy dans l’esprit Kiwami

Où acheter la Kiwami Swift et à quel prix ?

Côté tarif, la combinaison Kiwami Swift est vendue au prix de 750€ sur le site de Kiwami.

kiwami-swift-avis6
a propos de l'auteur
Hugo
Hugo
Triathlète et cycliste, je suis un véritable passionné par le triple effort et la science du sport. Équipements, nutrition, entraînement, c'est mon dada ! Membre de la Team Opentri, je reste à votre disposition pour toutes remarques ou questions ! On se retrouve sur Strava ?

vous débutez le triathlon ?

Notre guide spécial Débutants vous fournit les bons conseils pour progresser en prenant plus de plaisir.

-->

QUEL EST VOTRE OBJECTIF ?

QUEL EST VOTRE OBJECTIF ?

On vous enverra le contenu sur-mesure pour votre profil

C'est parti !

C'est parti !

C'est parti !