Notre test de la trifonction Kiwami Prima 2

header-test-trifonction-kiwami-prima

Notre avis sur la trifonction Kiwami Prima 2

8 Technologies
9 Finitions
9 Confort
7 Prix
5 Style
7.6

On va parler trifonction aujourd’hui ! On a eu l’occasion de tester ces dernières semaines le modèle Prima de Kiwami. Un modèle qui se destine aux athlètes qui recherchent une trifonction polyvalente et au budget raisonnable. Et cerise sur le gâteau, on a testé les 2 déclinaisons Homme & Femme.
C’est parti, on vous raconte tout ! 👇

Présentation de la trifonction Prima 2

On trouve chez Kiwami 3 grandes familles de trifonctions : Spider, Tokyo & Prima. Petite soeur des 2 premières, la gamme Prima propose des modèles simples, concentrés sur l’essentiel technique pour un budget équilibré.

Une “entrée de gamme” qui n’est pas un modèle au rabais mais joue sur ses atouts : polyvalence, rapport qualité-prix & gage de sérieux puisqu’elle bénéficie de l’expertise de la marque française. Et cerise sur le gâteau, la gamme Prima 2 est fabriquée en France dans l’atelier Kiwami de Pau, cocorico ! 🇫🇷

Chose rare pour cette gamme de prix : la trifonction Prima 2 est en fait déclinée en 12 modèles !

1 gamme Femme + 1 gamme Homme, 2 coloris sur chaque modèle et le choix de 3 déclinaisons : courte distance, longue distance ou longue distance aéro.

Les modèles Courte distance ont un zip dorsal, pas de poche et une peau de chamois réduite.
Les modèles Longue distance ont un zip ventral, 4 poches et se déclinent en 2 versions : avec et sans manches.

Pour ce test, l’équipe d’Opentri a eu la possibilité de tester 2 modèles : un modèle Courte distance Femme “Openback” et un modèle LD Aéro Homme.

test-trifonction-kiwami-prima-13

test-trifonction-kiwami-prima-1

Au programme : natation en eau libre, séances de vélo, d’enchaînement vélo/course à pied et compétitions. Autant vous dire qu’on a transpiré pour vous rapporter nos ressentis sur ces modèles ! 😅

Caractéristiques techniques

Alors, que nous a réservé Kiwami pour ce modèle ? L’essentiel, mais avec certains plus non négligeables !

  • Un tissu hydrofuge traité au TEFLON, pour la l’hydrodynamisme & le séchage,
  • Un tissu “2 way Stretch”, pour épouser la peau,
  • Des coutures à plat et anti-frictions,
  • De larges bandes en silicone sur les cuisses pour maintenir la trifonction en place,
  • Un poids-plume : 64g pour le modèle F et 80g pour le modèle H (en taille S)
  • Une conception & une fabrication 100% française 🇫🇷 !
  • Une garantie d’1 an sur les zips & coutures

trifonction-kiwami-prima-8

Et en plus, pour le modèle LD Aéro :

  • Une coupe aérodynamique testée en soufflerie
  • Une maille extensible sur les côtés pour évacuer la chaleur & l’humidité
  • Un traitement pour la protection solaire !

Un beau programme pour des modèles qui se situent dans cette gamme de prix. Sur le papier au moins, elles ont de sérieux arguments pour le triathlète qui recherche un premier modèle polyvalent, un modèle spécial pour la longue distance ou même une seconde trifonction.

Nos impressions au 1er coup d’oeil et au 1er enfilage

La première impression que nous ont fait ces trifonctions Prima 2 à la sortie de l’emballage, c’est d’être face à un produit de bonne facture générale. L’ensemble est de qualité, le tissu & les composants semblent techniquement sérieux & les finitions sont abouties.

En y regardant de plus près, certains éléments sont particulièrement bien pensés. La bande de silicone aux cuisses est large et adhère très bien, ce qui est appréciable pour ceux dont la trifonction a tendance à se rouler sur elle-même quand ils enfilent la combinaison néoprène.

trifonction-kiwami-prima-1

La peau de chamois sur le modèle LD Aéro est ergonomique et découpée en zones de densités différentes. Enfin, la fermeture zip est solide, protégée par un très stylé liseré tricolore et renforcée en haut pour ne pas s’ouvrir involontairement.

Seule déception au premier coup d’oeil, les designs ne sont pas très “sexy” et les ensembles gris-bleu & gris-rouge ne sont pas à la hauteur de ce qu’on peut trouver ailleurs sur le marché.

Au premier enfilage, les 2 modèles se sont révélés confortables et bien taillés. Un vrai plaisir de sentir la trifonction ajustée et jouer son effet “seconde peau”. Le tissu est assez léger et semble de la bonne épaisseur. Sur le modèle Femme comme sur le modèle Homme, la grille de taille a été assez précise et l’équilibre entre l’ajustement & la liberté de mouvement est bien trouvé.

Seul bémol sur nos 2 modèles : on doit avoir les cuisses moins musclées que la moyenne puisque les bandes en silicone sont un peu larges pour nous. Donc si vous avez une morphologie plutôt longiligne, attention à bien essayer les différentes tailles pour éviter les surprises. C’est dommage parce que les bandes silicone sont par ailleurs assez légères et même les “grosses cuisses” ne se sentiraient pas compressées si leur retiraient 1 ou 2 cm. On risque donc de devoir passer par la case Retouche pour l’ajuster parfaitement.

La trifonction LD Aéro s’avère plutôt souple : on tourne les épaules sans difficulté, la présence des manches ne gène pas les mouvements et on n’a jamais l’impression de tirer sur le tissu.

La Kiwami Prima 2 en situation réelle

Bon, après les avoir enfilées, il s’agissait d’aller les tester et de voir si la promesse est tenue une fois en situation réelle !

Tout d’abord, on doit souligner que le tissu est convaincant sur de nombreux points. Il est assez fin et joue bien son rôle de 2nde peau, la chaleur est plutôt bien évacuée et l’humidité également. Enfin, les zones de maille extensible sur les côtés (sur la LD Aero) sont suffisamment larges.

Pour nager

Pour ce qui est de nager avec cette trifonction (et sans combi), l’expérience a été plutôt réussie. Le tissu est suffisamment fin & hydrofuge pour ne pas concentrer trop d’eau. Le résultat n’est bien sûr pas au niveau des trifonctions haut de gamme, mais la promesse est tenue. A voir comment cela se maintient dans le temps. En tout cas, la coupe ajustée est aussi très appréciable pour l’hydrodynamisme.

trifonction-kiwami-prima-5

Le point sur lequel on aurait aimé voir une meilleure finition concerne le modèle LD Aéro, avec des poches dorsales qui sont un peu trop lâches et trop ouvertes. Ce qui fait qu’en natation sans combinaison, elles ont tendance à embarquer un peu d’eau… Cependant, soyons honnêtes, les situations où l’on nage en trifonction et sans combinaison sont relativement rares, surtout en compétition. Ce n’est donc pas un handicap majeur, mais une petite amélioration pourrait rapidement remédier au problème (sur les futures Prima 3 peut-être ?)

La Prima 2 sur le vélo

En selle, la trifonction s’en tire bien et son tissu léger lui permet de se faire oublier. L’évacuation de la chaleur et de l’humidité est efficace, on n’a jamais eu l’impression d’étouffer ou d’être trempés. L’ensemble est donc confortable et la peau de chamois est bien adaptée dans chacun des 2 modèles. Elle est fine et presque invisible sur la trifonction Courte Distance, et plus technique/renforcée sur la Longue distance.

Difficile par contre de se prononcer sur l’apport aérodynamique des manches sur le modèle LD sans un test millimétré, on se contentera de souligner qu’il est agréable de rouler avec les épaules couvertes, notamment si la température n’est pas trop élevée.

trifonction-kiwami-prima-4

Globalement, on n’a noté aucune gène pendant nos sessions d’entraînement. Les poches arrières sont bien utiles pour embarquer quelques ravitaillements et les poches sur les cuisses permettent d’y ajouter 2 gels.

Et pour courir ?

Dans la lignée de ce qui ressort de nos sessions de natation et de vélo, on a été satisfaits de cette Prima 2 en course à pied.

D’abord, les peaux de chamois se font totalement oublier et aucune couture ne s’est fait sentir. Même constat qu’en vélo sur la thermo-régulation qui est satisfaisante. Le dos ouvert sur le modèle Courte distance pour Femmes est appréciable pour la ventilation qu’il apporte en plus.

trifonction-kiwami-prima-9

Enfin, on a pu réaliser une séance de multi-enchaînements entre vélo et course à pied, et même avec de nombreux changements, on a été agréablement surpris du confort !

Notre avis sur la trifonction Kiwami Prima 2 en bref

La Prima 2 s’est révélée être un modèle qui tient ses promesses ! D’une part, la qualité technique est au rendez-vous et on retrouve le savoir-faire de Kiwami. D’autre part, ses nombreuses déclinaisons sauront combler l’ensemble des triathlètes à la recherche de l’essentiel, hommes et femmes, coureurs de courte ou de longue distance.

Pour résumer, on a adoré 😍 :
– La largeur de gamme : 12 modèles différents !
–  La qualité des tissus utilisés
– Les finitions très soignées
– Le confort
– Le rapport qualité-prix
– La fabrication 100% française

Mais on aurait aimé voir mieux 🤔 pour :
– Les coloris un peu fades (mais les goûts et les couleurs…)
– L’ajustement des cuisses un peu large pour nos gabarits
– Les poches arrières un peu lâches

Où l’acheter ? A quel prix ?

Le modèle est disponible dans toutes ses déclinaisons sur le site officiel de Kiwami.

119€ pour le modèle Courte distance

149€ pour le modèle Longue distance

169€ pour le modèle Longue distance Aéro (avec manches)

 

test-trifonction-kiwami-prima-7

Notre test de la trifonction Kiwami Prima 2
5 (100%) 2 votes

Rédigé par
Autres articles de Charly

Comment bien enfiler sa combinaison néoprène ?

Difficile de mettre sa combinaison néoprène sous le soleil ou peur de...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *