Kiprun, le test géant : 6 mois, 6 chaussures

6 mois – 6 chaussures de running : voici le test géant qu’on a réalisé pour savoir ce que nous réserve la gamme 2020 de chaussures Kiprun.

J’ai – c’est moi Hugo 👋- réalisé la quasi-intégralité de mes 6 derniers mois d’entraînement à pied avec ces modèles, pour les tester dans toutes les situations… et dans la durée !

💡 Chez Decathlon, on connaissait tous Kalenji, la célèbre marque running du groupe. Vous êtes peut-être passé à côté ces derniers mois : le groupe a décidé de “découper” Kalenji par pratique et de différencier trail, course sur route, piste et jogging. C’est pourquoi désormais tous les produits destinés aux coureurs sur route en compétition sont signés Kiprun.

Alors, quel bilan tirer de cette gamme Kiprun 2020 ? Quels modèles privilégier pour quels profils de coureurs ?

➡️Tour d’horizon complet de ces chaussures 👟

Présentation de la gamme de chaussures Kiprun 2020

Du footing de récupération à la séance VMA sur piste en passant par le marathon, Kiprun souhaite accompagner le coureur sur route dans 100% de sa pratique, avant et pendant une compétition.

Une gamme complète de 6 modèles vient couvrir tous les besoins des coureurs et des triathlètes.

Présentation, de la plus Endurance & confort à la plus Compétition.

Kiprun Long 2 : pour les adeptes des footings

Ce modèle au prix attractif se veut robuste et confortable. Ces chaussures sont destinées avant tout à une allure endurance, que ce soit en sortie longue ou sur compétition Longue distance, notamment pour le coureur débutant.

Pour qui ? Ceux/celles qui recherchent un modèle durable et confortable pour des sorties à allure modérée, pour les tout-débutants ou pour les coureurs les plus lourds.

La Kiprun Long 2 en bref :

  • Prix : 70€
  • Drop : 10mm
  • Poids : 330g en 43

Kiprun KS Light : la plus polyvalente

Plutôt légère mais surtout très stable, cette chaussure se veut idéale du 10km au marathon. Avec une durée de vie promise de 1 000km et sa technologie K-Only qui promet une adaptation à toutes les foulées, ce modèle doit convenir à une majorité de profils.

Pour qui ? Ceux/celles qui ne veulent avoir qu’une seule paire de chaussures de running pour l’entraînement et la compétition ; les poids légers à moyens qui recherchent la stabilité.

La KS Light en bref :

  • Prix : 90€
  • Drop : 10mm
  • Poids : 290g en 43

Kiprun Fast 2 : le bon compromis

À 70€, ce modèle se veut abordable pour tous les coureurs qui veulent commencer à introduire de l’intensité dans leurs séances. Avec un mesh renforcé et le concept Up’Bar, ce modèle mise sur le dynamisme sans négliger l’amorti.

Pour qui ? Ceux/celles qui cherchent une première chaussure pour débuter le fractionné ou une première chaussure spéciale Compétition longue distance.

Les Fast 2 en bref :

  • Prix : 70€
  • Drop : 10mm
  • Poids : 280g en 43

Kiprun KD Plus : la petite dernière

C’est le modèle le plus récent dans la gamme et elles sont destinées aux allures proches de celles de course. Sans couture, elles est parfaite pour être portée sans chaussettes notamment sur les triathlons.

Pour qui ? Celles/Ceux qui recherchent une chaussure dynamique, légère mais stable !

La KD Plus en bref

  • Prix : 90€
  • Drop : 8mm
  • Poids : 267g en 43

Kiprun KD Light : le modèle pour toutes vos compétitions

Réactive, cette chaussure a pour but de vous accompagner sur un maximum d’entraînement rythmés et de courses. Plutôt légère, son adhérence est idéale pour les sorties intenses sur routes humides.

Pour qui ? Pour ceux qui veulent une chaussure de course qui les accompagnera du XS au Longue distance !

La KD Light en bref

  • Prix : 90€
  • Drop : 8mm
  • Poids : 256g en 43

Kiprun Ultralight : pour les séances (très) rapides et courtes

Ce modèle se veut résolument être le plus compétitif de la gamme. Cette chaussure racée a été développée dans le but d’exploser vos chronos sur des distances courtes, du 5 au 10km. Légères et dynamiques, elles restent à destination des coureurs exigeants.

Pour qui ? Pour ceux/celles qui veulent battre leurs records !

Les Kiprun Ultralight en bref

  • Prix : 70€
  • Drop : 6mm
  • Poids : 200g en 43

Notre avis après 8 mois de test

Pour tester en profondeur la large gamme de chaussures Kiprun, il nous a fallu du temps et près de 900kms parcourus !

Globalement, nous avons été très satisfaits par cette gamme. Dans ces 6 chaussures, vous trouverez forcément un modèle qui vous correspond, le tout avec un excellent rapport qualité-prix.

Notre coup de cœur se fait incontestablement pour les Kiprun KS Light. Son confort et sa durabilité ont fait de ce modèle notre allié préféré pour 70% de nos dernières sorties.

Footings de récup’, entraînement en Z3 ou endurance fondamentale, son adaptabilité rend cette chaussure surprenante. Avec une stabilité accrue (notamment sur surface humide) et un amorti renforcé, la KS ne délaisse pas pour autant le dynamisme. Jusqu’à des vitesses de 14-15km/h, on se promène avec ces chaussures. Les promesses sont donc tenues, voire même plus !

👉 On la conseille tout naturellement pour vos triathlons. Confortables, elles sont idéales après le vélo afin de conserver une foulée souple.

Pour palier cette “limite” du 14-15km/h, on peut opter pour sa grande sœur, la KD Light. On perd un brin en confort mais on gagne en dynamisme et légèreté (256 vs 290g). Plus rigide, ce modèle est idéal pour les entraînements sur route à intensité et les compétitions du 10km au semi-marathon.

👉 On vous la conseille aussi pour les enchaînements si vous êtes plutôt à l’aise avec la partie course à pied en triathlon.

Le modèle KD Plus, sorti plus récemment, a aussi été une bonne surprise : le chaussant est confortable, appuyé sur une base assez large et donc très stable. La promesse est bien tenue : du dynamisme et de la réactivité dans une chaussure assez légère.
Attention seulement aux pieds fins qui préfèreront probablement la KD Light.

Enfin, la Kiprun Ultralight nous a frappé par son minimaliste et sa légèreté. Cette chaussure exigeante saura rendre ce que vous lui donnez. Malgré le peu de compétitions cette année, nous avons eu d’excellentes sensations sur des allures 5 et 10km avec ces chaussures. Au-delà de ces distances, elles s’avèrent tout aussi performantes mais le manque de confort commence à se faire ressentir.

Concernant les Long 2 et Fast 2, même si elles sont adaptées pour débuter, elles souffrent de la comparaison avec les 4 autres modèles, sortis plus récemment. La faute à une adhérence moins bonne et une souplesse en demi-teinte. Néanmoins, on ne peut que souligner leur excellente longévité, qui peuvent être de bons choix dans le cadre d’une deuxième paire de running pour l’entraînement.

💡 C’est bien d’y penser !

À noter que pour nos triathlons et transitions, des lacets rapides pour le triathlon s’adaptent parfaitement. On regrettera seulement l’absence de languette au talon pour les enfiler plus facilement en plein effort.

Vous l’aurez compris, avec 6 modèles – tous aboutis et tous compris entre 70 et 90€ -, Kiprun vient donner un coup dans la fourmilière du marché des chaussures de running grand public.

En somme, de sérieux arguments pour accompagner les triathlètes à l’entraînement et en compétition.

Crédits photos : Kiprun, Paco Photographie

a propos de l'auteur
Hugo
Hugo
Triathlète et cycliste, je suis un véritable passionné par le triple effort et la science du sport. Équipements, nutrition, entraînement, c'est mon dada ! Membre de la Team Opentri, je reste à votre disposition pour toutes remarques ou questions ! On se retrouve sur Strava ?

vous débutez le triathlon ?

Notre guide spécial Débutants vous fournit les bons conseils pour progresser en prenant plus de plaisir.

-->

QUEL EST VOTRE OBJECTIF ?

QUEL EST VOTRE OBJECTIF ?

On vous enverra le contenu sur-mesure pour votre profil

C'est parti !

C'est parti !

C'est parti !