BigRing VR, une alternative sérieuse à Zwift ?

bigringvr-header

L’automne revient avec son lot de giboulées, de chaussées glissantes et de nuits qui tombent trop tôt. 😕


C’est donc l’heure de sortir le hometrainer du placard et de se remettre en selle à l’intérieur. Pour l’occasion, on a découvert le logiciel de simulation d’entraînement BigRing VR (via l’incontournable forum d’OnlineTri.com).

BigRing VR en 2 mots

Il s’agit d’un logiciel de réalité virtuelle destiné à enrichir vos sessions de home-trainer. Très simplement : vous choisissez votre parcours sur le logiciel, vous montez sur votre hometrainer et le paysage défile sous vos yeux au rythme de votre pédalage.

Il s’agit de parcours réels (contrairement à Zwift par ex.), qui ont été filmés en haute définition, dans lesquels on retrouve de grandes routes français célèbres (Alpe d’Huez, col du Galibier, Madeleine, etc.)

bigringvr-parcours

Mise en route & Configuration : facile & rapide

Une fois l’installation réalisée, vous pouvez démarrer votre première session d’entraînement en moins de 3 minutes.

La 1ère étape est de configurer votre installation avec votre home-trainer et votre capteur cardio. Rien de compliqué, les accessoires sont reconnus automatiquement. Par ailleurs, cette étape n’est à configurer que lors de votre 1ère utilisation.

bigringvr-installaton


Si vous ne disposez pas de hometrainer connecté, lisez notre article : Comment rendre votre HT compatible avec BigRingVR ou Zwift ?


Ensuite, il vous reste à paramétrer votre profil avec votre poids et celui de votre vélo. Enfin, vous pouvez connecter votre compte Strava afin de télécharger vos activités automatiquement une fois votre séance terminée.

C’est (déjà) terminé pour la configuration, il ne vous reste maintenant qu’à sélectionner votre parcours.

Une interface minimaliste qui va à l’essentiel

bigringvr-simulation

L’interface du logiciel, une fois le parcours lancé, est extrêmement simple et minimaliste. L’écran projette le parcours sélectionné qui défile au rythme de votre pédalage (de votre cadence et de votre puissance).

En bas de l’écran, vous retrouvez vos données d’activités principales :

* Profil du parcours

* Temps passé & Heure actuelle

* Fréquence cardiaque (instantanée & moyenne)

* Cadence (instantanée & moyenne)

* Puissance (instantanée & moyenne)

* Vitesse (instantanée & moyenne)

* Distance parcourue et restante

* Pente instantanée

* Altitude actuelle

Aucune donnée majeure ne manque pour notre utilisation et l’interface est très claire : pas besoin de retoucher à votre ordinateur avant la fin de votre séance.

C’est parti pour la première session de test !

Le lancement de la session se fait en quelques secondes et le parcours se met à dérouler sous nos premiers coups de pédale. Il est possible de télécharger les vidéos de parcours en avance, mais avec une connexion performante, on a tenté le streaming et on a trouvé le rendu exceptionnel ! Aucune saccade, aucun décrochage, c’était un vrai plaisir de rouler devant des paysages en HD ! 😍

Concernant les données affichées en bas de l’écran, on les a trouvé particulièrement précises & réalistes. On n’a pas observé de gros décrochages ou de grosses variations des données instantanées (sur Zwift, on voit parfois la puissance doubler d’une seconde à l’autre…)

Rien d’autre à signaler, on a franchement été bluffés & ravis par cette expérience hyper immersive !

BigRingVR vs Zwift

Alors, face à Zwift, le plus connu de ses concurrents, ça donne quoi ? La réponse n’est pas aussi simple puisque les 2 solutions ne sont pas aussi complètes et qu’elles ne proposent pas le même rendu.

D’une part, BigRing VR propose une solution encore en développement (version bêta gratuite) qui se concentre sur des parcours réels en vidéo avec une interface simple & minimaliste.
De l’autre, Zwift propose une solution complète, plus aboutie, qui intègre notamment une couche “sociale”. Payant en abonnement mensuel mais avec des fonctionnalités bien plus avancées.

bigring-vr-francais

On se contentera d’observer que BigRing intègre des vraies forces qui peuvent manquer à Zwift : des données plus précises & réalistes, un modèle gratuit (bien sûr !🙂) et une mise en place simplifiée.

Pour notre part, on adoptera les 2 en complément, selon que l’on veuille rouler en virtuel avec des collègues (Zwift) ou en immersion solo sur les plus beaux cols de France (BigRingVR).

A propos de BigRingVR

Le site officiel propose le téléchargement du logiciel. Un projet encore en développement qu’on espère voir continuer à s’enrichir de nouveaux parcours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’automne revient avec son lot de giboulées, de chaussées glissantes et de nuits qui tombent trop tôt. 😕 C’est donc l’heure...
" />