Les assurances pour le triathlon

Vous débutez le triathlon et vous venez d’acquérir votre premier vélo ? Cela vous tient à cœur de le protéger vu l’investissement ? Puis vous êtes tombé sur cette pub sur les réseaux sociaux garantissant votre vélo à sa valeur à neuf… Difficile d’y voir clair sur la question complexe des assurances pour le triathlon.

Retrouvez dans ce guide rapide la solution la plus adaptée à vos besoins et décryptez ce que couvre déjà votre assurance actuelle ! ⬇️

Pourquoi m’assurer lorsque je pratique le triathlon ?

S’assurer est un moyen de se prémunir en cas de risque. Le principe assurantiel en France repose sur une règle simple : l’assuré paye une prime ponctuelle ou régulière et en retour l’assureur s’engage à indemniser son client en cas de sinistre inscrit au contrat. On a l’habitude de souscrire à une assurance pour sa voiture, son habitation, ses enfants mais on délaisse souvent les risques liés à une activité qui nous tient à cœur. Pourtant, en pratiquant le triathlon, on s’expose à une liste non exhaustive de sinistres potentiels.

C’est pourquoi il est important de comprendre et de connaître sa couverture. Mais pas de panique, vous êtes déjà sûrement protégé plus que vous ne pensez !

Comment s’assurer pour le triathlon ?

Il existe différentes manières de se couvrir contre les risques quand on pratique le triathlon. On pense souvent à protéger son vélo mais avant tout, il est primordial de se protéger soi et de garantir sa responsabilité envers les autres.

Garantir sa responsabilité civile

Vous roulez tranquillement à l’entraînement avec vos copains de club, vous décidez d’immortaliser ce moment avec un superbe selfie… Votre portable vous glisse des mains et vous déséquilibre. Résultat : vous vous retrouvez au sol et vous avez emmené avec vous 5 compères ! Ces derniers peuvent très bien se retourner contre-vous.

C’est là qu’intervient votre responsabilité civile pour les dommages responsables occasionnés à autrui. Si vous avec une assurance habitation, vous possédez déjà cette responsabilité civile. Celle proposée par la FFTRI vient en complément, pour couvrir les compétitions notamment.

depart-triathlon

Se couvrir contre les dommages physiques

Concernant les risques pour soi-même, votre indemnisation dépendra surtout de vos contrats déjà souscrits. L’assurance de base liée à votre licence ne couvre pas les accidents en rapport avec votre personne sans tiers responsable impliqué.

L’assurance de la FFTRI

La couverture assurantielle proposée par la Fédération Française de Triathlon dans le cadre de sa licence permet d’être assuré dans sa pratique que ce soit à l’entraînement (de club) ou dans le cadre d’une compétition FFTRI.

Les entraînements individuels n’entrent pas dans le champ d’application de la garantie responsabilité civile. Si vous n’avez pas souscrit d’option, cette assurance n’interviendra qu’avec les plafonds minimum pour vos dommages corporels.

Les blessures dues à une altération de la santé comme une tendinite, une déchirure, etc. ne seront bien sur pas couvertes. Cette assurance comprise dans le prix de la licence n’est pas obligatoire et peut même être refusée sur simple demande. Des options peuvent aussi être souscrite pour compléter l’offre. Pour connaître les détails de la couverture proposée par la FFTri, retrouvez sa notice d’information.

Licence assurance
Informations assurantielles lors de la souscription pour une licence

👉A lire aussi : Tout savoir sur les licences de triathlon !


L’assurance club

Tous les clubs de triathlon ont l’obligation de souscrire à une assurance collective spécifique « club et association ». Il s’agit le plus souvent d’un contrat multirisque notamment pour protéger la flotte de véhicules, les locaux, les manifestations et les sinistres qui pourraient en découler.

L’assurance habitation

Selon votre formule souscrite, vous pouvez déjà posséder des garanties corporelles au sein de votre contrat habitation. Néanmoins, les plafonds sont souvent peu élevés et les garanties faibles.

La garantie des accidents de la vie (GAV)

Si vous chutez seul à l’entraînement et que vous devez vous arrêter de travailler, vous risquez de subir des des pertes financières. En effet, l’assurance maladie et votre mutuelle complémentaire (si vous en avez une) prendront en charge tout ou en partie les frais de soins et d’hospitalisation. Toutefois, votre perte de salaire par exemple ne sera pas ou peu compensée.

C’est pourquoi la plupart des assureurs proposent donc un contrat complémentaire appelé « garantie des accidents de la vie » (GAV). Ce contrat a la particularité d’englober tout ou partie des conséquences financières (perte de salaire, frais matériels, etc.), morales (accompagnement psychologique, etc.) et physique (frais de santé, réhabilitation du domicile si handicap, etc.) d’un accident de la vie quotidienne. Il couvre généralement l’ensemble de votre foyer.

Assurer son vélo et ses autres équipements

Dans le cadre d’un sinistre avec un tiers responsable, c’est son assurance – ou à défaut le fond de garantie des victimes – qui interviendra en votre faveur. Même s’il est important de savoir qu’en cas d’accident avec un tiers (par exemple une voiture) lors de votre entraînement, votre matériel et vos équipements ne seront couverts que si vous n’avez commis absolument aucune faute de votre côté (respect du code de la route, dispositifs de sécurité conformes, etc.)

Il est vrai que notre vélo est bien souvent l’achat le plus important quand l’on débute le triathlon. C’est pourquoi on souhaite souvent la protéger contre les vols, détériorations et autres chutes. Plusieurs solutions existent pour le protéger :

La FFTRI

Si vous avez souscrit à certaines options payantes, vous pourrez prétendre à une indemnisation en cas de dommages occasionnés à votre matériel.

L’assurance habitation

Elle couvre le plus souvent le vol du vélo avec effraction à votre domicile mais aussi sa dégradation en cas de dégât des eaux ou incendie. Une franchise sera appliquée et le remboursement pourra se faire soit en valeur à neuf ou en valeur vénale (prix du bien sur le marché aujourd’hui) selon votre contrat.

Votre assurance habitation peut aussi vous couvrir en cas de casse ou bris accidentel. Le plus souvent c’est uniquement au domicile mais, là aussi selon les contrats, vous pouvez assurer vos biens nomades (ce qui est intéressant si vous chutez seul et que vous cassez votre vélo, montre ou GPS pendant une sortie et non chez vous).

L’assurance auto

Selon les assurances et souvent sur option, elle peut couvrir les biens que vous avez à l’intérieur de votre voiture jusqu’à un certain montant. Cela peut être intéressant si vous transportez régulièrement votre vélo que ce soit pour vous rendre à l’entraînement ou aux compétitions. Là aussi une franchise sera appliquée ainsi qu’un barème de remboursement (valeur à neuf, vénale, etc.).

Les assurances spécifiques vélo

Depuis quelques années, on voit fleurir des contrats d’assurance spécialement écrits pour nos machines à deux-roues. Ces contrats permettent le plus souvent d’être protégé contre le vol et la casse. Vous payez une cotisation propre au risque à assurer en fonction de la marque, du modèle et du prix du vélo et des garanties souscrites.  Ces contrats peuvent être intéressants si par ailleurs les deux points précédents ne vous concernent peu ou pas.

assurance-velo-triathlon

Nos derniers conseils pour votre assurance

Gare aux exclusions

Attention, certains contrats excluent les accidents qui ont eu lieu lors de compétitions que ce soit pour une prise en charge sur le plan physique ou matériel. Prenez toujours le temps de lire les conditions générales du contrat et de poser toutes les questions à votre conseiller. Vérifiez aussi des points importants comme l’assistance et le rapatriement (notamment à l’étranger).

Adaptez vos contrats à vos besoins

Dans tous les cas, s’assurer pour le triathlon n’est pas obligatoire. C’est à vous d’orienter votre couverture en fonction de vos besoins. Vérifiez tout de même que vous possédez bien une responsabilité civile (hors responsabilité civile des risques automobiles souscrite de fait lors de l’assurance auto).


D’autres questions ? Rejoins notre groupe Facebook privé et pose tes questions !

TÉLÉCHARGE TON GUIDE GRATUIT !

Rejoins les 5 100+ membres de notre communauté privée.

Données protégées – 0 spam – Désinscription en 1 clic Retrouvez nos mentions légales ici.  Ce site utilise reCAPTCHA, les règles de confidentialité et les conditions d’utilisations de Google.