Les chaussures de vélo pour le triathlon

En triathlon, le choix de son matériel est primordial notamment pour gagner du temps sur vos transitions. Ces 2 dernières ne vous permettront jamais de gagner un triathlon mais bien gérées, elles peuvent vous éviter de perdre bêtement des places.

C’est pourquoi aujourd’hui nous nous intéressons plus spécialement aux chaussures de vélo pour le triathlon. Différentes des chaussures de vélo classiques, elles ont été conçues pour vous faciliter la tâche sur vos épreuves, du triathlon S à l’Ironman.

En quoi sont-elles différentes par rapport aux chaussures de vélo que portent les coursiers et autres cyclos ? Quels sont les avantages à avoir des chaussures spécifiques au triathlon ? Simple objet marketing ou réelle efficacité ?

Détaillons ensemble cet accessoire devenu quasiment indispensable pour tout triathlète.

Chaussures de triathlon vs chaussures de cyclisme : quelles différences ?

A première vue, les différences ne vous sauteront pas aux yeux mais en regardant de plus près, on peut observer ce qui les distingue. Plus ouvertes, les chaussures de triathlon sont faites pour être enfilées rapidement (et c’est bien là leur principal atout !).

wilier-turbine-2018

De plus, elles sont conçues pour être portées sans chaussettes tout en restant confortables et en évitant les frictions.

Enfin, une différence non anodine est l’ajout d’une petite boucle au talon afin de vous aider à maintenir votre chaussure lors de l’enfilage.

Souvent plus aérées, elles ont l’avantage de sécher rapidement. La contrepartie est que le froid peut se faire sentir davantage l’hiver ou par temps frais. Voilà pourquoi on voit autant de triathlètes porter des couvre-orteils !

Les avantages des chaussures spéciales triathlon

Les écarts sur les transitions (T1 et T2) peuvent être importants par rapport à un concurrent de même niveau. Même si votre but n’est peut-être pas de vous imposer sur chaque triathlon, perdre 30 secondes ou 1 minute est frustrant. A 12km/h, une minute correspond à 200m ! Etes-vous prêt à boucher ces 200 mètres sur un 5 ou 10km ? Certes, plus la distance de vos triathlons est longue, moins le retard pris sur vos transitions est préjudiciable.

chaussures-transitions-triathlon

Mais outre cet aspect chronométrique, les aspects pratique et sécurisant ne sont pas négligeables. Avec des chaussures de triathlon, quand vous sortez de la partie natation, elles sont déjà clipsées sur vos pédales automatiques. De plus, pas besoin de quitter la zone de transition en courant à côté de votre vélo avec les chaussures de vélo aux pieds et le risque de glisser qui va avec ! Une fois franchie la limite pour monter sur votre machine, vous avez juste à glisser vos pieds dedans et à fermer vos chaussures.

Une fois la partie vélo terminée, dégagez vos pieds de vos chaussures en les laissant positionnées sur les cales quelques secondes avant de descendre de votre monture. Là aussi vous rejoindrez votre box en courant pieds nus, ce qui reste plus confortable que de courir avec vos chaussures de vélo et ainsi vous n’abîmerez pas vos cales.

transition-prolongateurs

Certes, maîtriser ces deux étapes de transition demande un peu d’entrainement mais le gain de temps non négligeable ne vous fera pas regretter les quelques minutes passées à apprivoiser vos nouvelles chaussures.

Quel modèle de chaussures choisir ?

Aujourd’hui, la plupart des marques de chaussures de route ont développé une gamme spéciale triathlon. Toutefois, il existe pléthore de modèles allant de 50€ à plus de 300€. Pour y voir plus clair, identifiez votre budget et les aspects les plus importants.

Semelle en carbone ou en composite ?

Plus coûteuses, les chaussures avec une semelle en carbone auront l’avantage d’être plus rigides et d’améliorer le transfert de puissance.

Le système de serrage est aussi à prendre en compte. Il pourra être une large bande scratch, très classique, ou un système BOA, qui a l’avantage de proposer un serrage plus précis.

Pour la pointure, n’hésitez pas à prendre une demie voire même une taille supplémentaire par rapport à vos chaussures de ville. En effet durant votre effort votre pied risque de gonfler légèrement même si vous les portez sans chaussettes.

elastiques-chaussures-triathlon
Photo: Catlike

Regardez également bien en détail les coutures présentes sur la chaussure afin qu’elles ne viennent pas vous gêner lorsque vous serez pieds nus dedans.

Enfin, certains modèles sont spécialement conçus pour les femmes et leurs spécificités morphologiques. L’offre a tendance à se développer rapidement et c’est une bonne nouvelle !

En résumé : un investissement très judicieux

Acheter des chaussures de vélo pour le triathlon n’est donc peut-être pas le premier achat que vous avez prévu si vous venez de vous lancer dans ce sport.
Cependant, si vous avez planifié plusieurs triathlons dans votre saison alors ces dernières deviendront vite indispensable et vous éviteront de perdre trop de temps sur vos transitions et vous feront aussi gagner en confort surtout sur les longues distances.

On se bat tous pour gagner de précieuses secondes sur les 3 sports, ce serait dommage de les perdre pendant les transitions !


Achetez maintenant vos chaussures de triathlon chez nos partenaires !


BONUS : Notre sélection des meilleurs modèles

Mavic Cosmic Elite Tri : la chaussure de triathlon pour les débutants

cosmic-elite-tri

Prix généralement constaté : 140€, -30€ en soldes

 

Mavic Cosmic Ultimate Tri : la performance avant tout

chassures-triathlon-mavic

Prix généralement constaté : 300€ environ, -50€ en soldes

 

Vittoria Tri Pro SSP : système de serrage BOA & semelle carbone

vittoria-tri-pro

Prix généralement constaté : 220€ environ, 185€ en soldes

 

Vous n’avez pas trouvé votre bonheur ? Il vous reste des questions sur le choix de votre paire de chaussures ? Rejoignez-nous sur notre page Facebook !

Les chaussures de vélo pour le triathlon
5 (100%) 5 votes