Lexique : de A à Z sur le triathlon

Retrouvez à travers ce lexique, tous les termes et toutes les définitions afin de bien comprendre l’ensemble du jargon triathlètique.

  • A

Acide lactique : Substance produite par les globules rouges, les cellules musculaires et celles de la peau, ainsi que par les reins, lorsque l’oxygène vient à manquer, notamment lors d’un exercice musculaire très intense.

Affûtage : Il s’agit de la période située juste avant une compétition où l’entraînement se réduit et où l’on cherche à diminuer la fatigue accumulée tout en conservant toutes ses capacités physiques.

Aérobie (zone) : zone d’intensité utilisant l’oxygène comme source principale de combustion des sucres fournissant l’énergie à l’organisme. Le niveau d’activité lié est suffisamment faible pour ne pas imposer de difficultés respiratoires ni de douleurs musculaires (indice d’intensité perçue de 1 à 6 sur 10).

Anaérobie (zone) : zone d’intensité pour laquelle l’oxygène ne suffit plus comme source unique de combustion des sucres fournissant l’énergie à l’organisme. Une partie de l’énergie nécessaire commence à être produite par le métabolisme anaérobie lactique (sans oxygène et avec des lactates donc) et les lactates vont commencer à s’accumuler dans les muscles. Le niveau d’activité lié est (très) élevé et impose un effort respiratoire et musculaire important (indice d’intensité perçue supérieure à 7 sur 10).

Aquathlon : épreuve cousine du triathlon qui consiste à enchaîner Natation et Course à pied.

Australienne (sortie à l’) : sur certains triathlons, le parcours natation comprend plusieurs boucles à effectuer. Il s’agit du moment de la sortie de l’eau pour se diriger vers la seconde boucle. On emploie le terme « sortie à l’australienne » car c’est en Australie que cette variante a vu le jour pour la première fois.

  • B

Braquet : il s’agit du développement utilisé sur votre vélo, le rapport entre le nombre de dents du plateau (avant) et des pignons de votre cassette (arrière). Il s’exprime en rapport : 52×12, 34×23, etc.

  • C

Cardiofréquencemètre : appareil de mesure qui permet de connaître et d’analyser sa fréquence cardiaque au repos ou pendant un effort. Aujourd’hui, la plupart des montres GPS possèdent un cardiofréquencemètre intégré directement au poignet. Autrement, vous pouvez opter pour une ceinture qui se porte à la poitrine.

Coupure : période de baisse de l’entraînement et donc de récupération, souvent située en fin de saison. Lire notre article complet sur la coupure en triathlon.

  • D

DNF (Did Not Finish) : abréviation utilisée dans les classements pour signifier qu’un athlète n’a pas terminé l’épreuve.

DNS (Did Not Start) : abréviation utilisée dans les classements pour signifier qu’un athlète n’a pas pris le départ de l’épreuve.

DSQ (Disqualified) : abréviation utilisée dans les classements pour signifier qu’un athlète a été disqualifié.

Drafting : autrement appelé aspiration-abri, cela désigne le fait de profiter de l’aspiration du concurrent devant soi en se plaçant dans sa roue et donc plus largement de rouler en peloton. Il peut être autorisé ou interdit selon les courses. Tout savoir sur le drafting avec notre guide.

Drill / roulis : correspond au mouvement de l’épaule – avant/arrière et haut/bas – lors de la nage du crawl.

Duathlon : épreuve cousine du triathlon qui consiste à enchaîner Course à pied – Vélo – Course à pied.

  • E

Éducatifs : exercices permettant de travailler un point technique précis. Ils se déclinent aussi bien en natation qu’en vélo et en course à pied pour travailler ses points faibles.

Enchaînement : se dit d’un entraînement où l’on enchaîne deux disciplines (par exemple vélo-course à pied). Il est le plus souvent direct (sans pause entre les 2 disciplines) ou indirect (quelques heures entre les 2 séances).

  • F

Fartlek : séance d’entraînement qui consiste en une alternance de course rapide et de course lente. C’est l’athlète qui décide des durées d’effort et de récupération et des allures en fonction de ses envies et du parcours. Un exercice plus ludique que le fractionné classique.

Foncier : cycle d’entraînement qui permet de travailler les qualités de base dans une discipline. Il constitue souvent un axe majeur, centré sur l’endurance et situé en début de préparation.

Fractionné : séance d’entraînement qui consiste en une alternance de course rapide et de course lente. Contrairement au fartleck, les durées et répétitions sont précisément mesurées (vous connaissez probablement la célèbre séance de 10 x 30”-30”).

FTP (Functional Threshold Power) : correspond à la puissance maximale moyenne qu’un cycliste peut développer sur un intervalle d’une heure. C’est l’indicateur très souvent utilisé pour déterminer ses intervalles d’intensité à vélo.

  • G

Groupe d’âge : système de catégorisation des athlètes par tranches d’âges. Le 1er groupe d’âge adulte est celui des 18-24, les suivants se calculant par tranches de 5 années complètes (25-29, 30-34, etc.).

  • M

Mass Start : se dit d’un départ de triathlon où les athlètes partent groupés, tous en même temps. Contraire : rolling start.

Minimaliste : se dit d’une chaussure de course à pied dont l’épaisseur de la semelle et l’amorti sont extrêmement réduits. Elles sont souvent utilisées par les coureurs les plus expérimentés et légers.

  • N

Negative Split : se dit d’une course ou d’un entraînement qui a été couru plus vite sur la 2nde moitié que sur la première. Un 10km couru en 45’ avec un 1er 5km en 23’ et le 2nd en 22’ est un exemple de negative split.

  • P

Parc à vélos : autrement appelé zone de transition, c’est le lieu où déposer votre matériel pour la course et où vont s’effectuer les 2 transitions.

Penalty Box : autrement appelé zone de pénalité, c’est le lieu sur le parcours de course où un(e) athlète qui a été sanctionné durant l’épreuve doit s’arrêter pour effectuer sa pénalité. Elle est le plus souvent situé à la sortie du parc à vélo.

Plaque (rouler sur la) : à vélo, mettre le grand plateau.

PMA (Puissance Maximale Aérobie) : il s’agit de la puissance – en watts – atteinte au maximum de la capacité aérobie du cycliste, lorsque la consommation d’oxygène atteint son maximum et se stabilise.

PPG (Préparation Physique Générale) : ensemble d’exercices de renforcement musculaire visant à renforcer le système musculaire, articulaire et tendineux dans sa globalité. Il précède souvent la phase de PPS (voir après). Découvrez notre programme de PPG spécial triathlon.

PPS (Préparation Physique Spécifique) : ensemble d’exercices de renforcement musculaire visant à renforcer les qualités musculaires,
articulaires & tendineuses propres aux disciplines préparées. Il est souvent dans la continuité d’une PPG (voir au-dessus).

Prolongateur : accessoire d’extension de cintre qui permet d’adopter une position plus aérodynamique sur le vélo. Tout savoir sur les prolongateurs en triathlon. 

Pronation : correspond à une foulée dont le déroulé du pied se fait sur l’intérieur.

Pull Buoy : accessoire pour la natation qui permet de relever le bassin (ou les jambes selon sa position) et se concentrer sur le travail du haut du corps.

  • R

Rolling start : se dit d’un départ de triathlon où les athlètes partent par petits groupes, souvent de 4 à 6. Cette pratique est de plus en plus répandue pour éviter le drafting et la formation de “pelotons” à vélo sur les épreuves avec de nombreux participants. Contraire : mass start.

  • S

Scratch : se dit du classement tous sexes & toutes catégories confondues.

Seuil (sous-entendu, seuil anaérobie, seuil lactique ou SV2) : c’est l’intensité d’effort où votre organisme n’est plus en mesure d’éliminer efficacement le glucose et que celui-ci se transforme en acide lactique. Plus simplement, cela correspond à l’intensité maximale que vous pouvez tenir entre 45’ et 1h en compétition, selon votre niveau d’entraînement.

Slot : place qualificative pour une compétition. On parle le plus souvent de “slot pour les championnats du monde IRONMAN à Hawaï” pour désigner les places réservées sur les épreuves qualificatives. Le nombre de “slots” se détermine par groupe d’âge et par sexe.

Supination : correspond à une foulée dont le déroulé du pied se fait sur l’extérieur.

Surcompensation (principe de) : c’est le phénomène par lequel l’organisme, après avoir encaissé un stress lié à une charge d’entraînement, peut développer une capacité fonctionnelle supérieure grâce à une période de récupération.

principe-de-surcompensation
Source : prepa-physique.net

 

  • T

Tempo : autrement appelé intensité inter-seuil, elle correspond à la zone d’intensité entre l’endurance active et le seuil. Il s’agit d’une intensité moyenne, équivalente à celle d’une compétition de 3 à 5h, soit une intensité perçue de 5 à 6 sur 10.

Transitions : il s’agit des 2 moments lors d’un triathlon où l’on passe d’une discipline à une autre pendant la course. On distingue la transition 1 (T1) qui correspond au passage de la natation au vélo et la transition 2 (T2), du vélo à la course à pied.

  • U

Universelle : se dit d’une foulée qui n’est ni supinatrice ni pronatrice. Le déroulé du pied se fait dans l’axe.

  • V

Vélocité (pédaler en) : tourner les jambes à une cadence élevée sur le vélo (> à 90 tours par minute)

VO2Max (Volume d’Oxygène Maximum) : est la quantité maximale d’oxygène que l’organisme consomme lors d’un effort à VMA par unité de temps. Elle s’exprime en millilitres par minute par kilo (ml/mn/kg).

VMA (Vitesse Maximale Aérobie) : correspond à la vitesse à laquelle la consommation d’oxygène est maximale. Cette vitesse peut être maintenue pendant 5 à 7 minutes selon le niveau d’entraînement de l’athlète.

  • X

XTerra : triathlon nature où la partie vélo s’effectue en VTT et la partie course à pied sous forme de trail.

a propos de l'auteur :
Hugo
Hugo
Triathlète et ancien cycliste, je suis un véritable passionné par le triple effort et le matériel que l'on utilise pour boucler nos entraînements et épreuves. Enflammé par le monde du digital et les nouvelles technologies, c'est donc naturellement que je joins l'utile à l'agréable. Membre de la Team Opentri, je reste à votre disposition pour toutes remarques ou questions ! On se retrouve sur Strava ?

vous débutez le triathlon ?

Notre guide spécial Débutants vous fournit les bons conseils pour progresser en prenant plus de plaisir.

C'est parti !

C'est parti !

C'est parti !