Tout savoir sur la trifonction, l’équipement #1 du triathlète

combinaison-trifonction

Pour les débutants, c’est souvent la première tenue spécifique dans laquelle on investit. Pour les habitués, c’est le vêtement fétiche, celui qu’on est fier de porter en course et qu’on a hâte de ressortir au printemps.

La combinaison trifonction est l’équipement #1 pour le triathlon, alors ça vaut bien un article pour tout y comprendre, non ?

Et pour ça, on est allé interroger un expert de la trifonction, la marque française Kiwami et sa co-fondatrice et ancienne triathlète de haut niveau, Hélène Salomon-Watson.

👇 C’est parti ! 👇

Pour commencer par les bases…

Qu’est-ce qu’une trifonction et à quoi ça sert ?

La trifonction est la tenue de triathlon par excellence. C’est une combinaison en tissu conçue pour enchaîner les trois disciplines, natation, vélo et course à pied sans avoir besoin de se changer. L’avantage ? Un gain de temps aux transitions et le confort en plus.

trifonction-kiwami-2018

Techniquement, cette tenue est coupée dans un tissu déperlant hydrofuge pour une meilleure glisse dans l’eau et un séchage rapide dès la sortie de l’eau. Toutes les trifonctions n’ont pas cette caractéristique qui est pourtant essentielle. En effet, rester mouillé(e) peut provoquer, en plus d’une sensation de froid, des maux de ventre, voire des crampes abdominales.

Ensuite, cette tenue comporte une peau de chamois (renfort en mousse positionné à l’entre-jambe) pour garantir au triathlète un confort d’assise sur la partie vélo. Selon le type de tenue choisie, courte distance ou longue distance, la peau de chamois est plus ou moins épaisse.

Quelle différence avec une peau de chamois vélo?
Sa découpe caractéristique, qui est anatomique et resserrée à l’entre-jambe, pour ne pas gêner le triathlète lors de la partie course à pied. La trifonction est légère et se fait oublier grâce à sa coupe ajustée qui provoque un effet “seconde peau”: frottement et irritations sont évités !

La trifonction est le seul équipement de triathlon que vous garderez de la ligne de départ à la ligne d’arrivée : il est donc essentiel d’avoir du bon matériel pour enchainer les 3 disciplines sans se préoccuper de son confort. Investir dans une trifonction est assurément un plus pour la pratique en compétition.

Comment choisir sa trifonction ? Quels sont les critères essentiels pour trouver le bon modèle ?

Il existe de nombreux modèles de trifonctions sur le marché. Il en existe pour les hommes, les femmes et enfants, débutants comme professionnels, de la distance XS à l’Ironman. Voici donc les bonnes questions à se poser :

> A quel type de triathlon comptez-vous participer ? Sur quelle distance : courte ou longue ?

> Allez-vous utiliser une combinaison néoprène ou non ?

> Aurez-vous besoin de poches pour le ravitaillement ?

> Quel type de peau de chamois souhaitez-vous, en fonction de votre sensibilité ?

> Recherchez-vous un soutien musculaire ?

> Voulez-vous une protection solaire maximale ? Dans ce cas, optez pour les trifonctions avec manches;

> Vous visez la performance maximale et avez besoin d’aérodynamisme ?

Confectionner une trifonction est un vrai métier, c’est la combinaison de l’analyse de la pratique proprement dite et de ses besoins en terme de confort, fonctionnalités, exigences de performance, etc. et de la réalisation en atelier avec des matières techniques rigoureusement sélectionnées par des experts de la discipline.

choisir-trifonction

Qu’est-ce qui différencie les trifonctions pour longue distance des modèles courte distance ?

Ce sont des critères qui varient d’une marque à l’autre mais les essentiels pour la pratique des triathlons longues distances sont :

– une peau de chamois confortable pour la partie vélo mais pas trop épaisse pour ne pas gêner en course à pied,

– un zip frontal afin de pouvoir se ventiler,

– de nombreuses poches pour les gels et ravitaillements;

souvent des manches couvrant les épaules et les bras sont présentes pour améliorer l’aérodynamisme d’une part et protéger du soleil, de la chaleur ou du froid d’autre part.

Il existe des modèles pour femmes : en quoi sont-ils spécifiques ?

La spécificité réside dans la coupe qui est propre à la morphologie féminine (bassin, poitrine), c’est une tenue plus ajustée et la peau de chamois est différente. Mais une femme peut très bien utiliser une trifonction qui est unisexe.

L’essentiel est de bien choisir sa taille afin de limiter les entrées d’eau lors de la partie natation et les zones de frottements.  Lors de la sélection de la trifonction, la choisir bien ajustée est essentiel.

On voit apparaître de plus en plus de modèles avec manches : pour quels avantages et pour quelle utilisation ?

C’est un type de modèle que les triathlètes en quête de performance favorisent de plus en plus. En effet, avoir le maximum d’aérodynamisme est primordial. Une victoire peut se jouer à quelques secondes, comme lors de l’Ironman 70.3 Aix en Provence 2017 entre Bertrand Billard et Denis Chevrot.

Mais attention, ce n’est pas parce qu’une trifonction a des manches qu’elle est performante. Le choix du tissu utilisé est important. Par exemple, avoir un tissu avec une maille structurée sur les épaules est plus aérodynamique qu’un tissu lisse.

trifonction-manches-longues-viennot

L’autre avantage qui est recherché est la protection solaire. De plus en plus de personnes y sont sensibles et tant mieux. Lors des triathlons longue distance, rester durant 180 km exposé en plein soleil peut provoquer des coups de soleil, voire des brûlures.

De plus, mouiller les manches de la trifonction permet de rester au frais ou au contraire lors de triathlon par temps frais, cela permet de conserver une chaleur corporelle.

Quelles sont les alternatives possibles à la trifonction ?

Mettre un maillot de bain pour la natation, ensuite un cuissard vélo/short et haut et enfin enfiler une tenue de course à pied… ce qui signifie une grosse perte de temps et 3 équipements différents à acheter pour faire son triathlon !

trifonction

Vous l’aurez donc compris, il y a beaucoup à dire sur la trifonction et de nombreux critères pour faire le bon choix. Privilégiez toujours un modèle adapté à votre pratique et à votre morphologie.

A propos de Kiwami, qui nous a aidé à réaliser cet article :

La marque française Kiwami est spécialiste du textile de triathlon et notamment de la trifonction depuis 2003. Crée par deux anciens triathlètes de haut niveau, Kiwami a su se construire une solide réputation grâce son savoir-faire et expertise technique. Performance, confort et design sont les maîtres mots pour décrire les diverses collections de la marque.

Tout savoir sur la trifonction, l’équipement #1 du triathlète
Cet article a été utile ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour les débutants, c’est souvent la première tenue spécifique dans laquelle on investit. Pour les habitués, c’est le vêtement fétiche, celui qu’on est fier...
" />