Nos accessoires préférés pour s’entraîner en natation !

accessoires-natation-triathlon-header

Tic, Tac : c’est la rentrée et l’heure du retour dans les bassins !

C’est bien connu, la natation est un sport très technique ! Vos coachs vous parleront sûrement d’éducatifs, ces exercices techniques qui visent à vous faire progresser sur un point particulier de la nage. Pour se faire, il vous sera nécessaire d’être bien équipé !

Inutile de vous rappeler que l’essentiel reste d’avoir maillot de bain, bonnet et lunettes 😉

Des accessoires sont donc nécessaires à votre progression afin d’isoler et de travailler une chaîne musculaire spécifique ou un certain aspect technique. 

Les accessoires pour travailler la respiration

La première chose que vous apprendrez en natation, et pas des moindres, sera la respiration ! Une technique qui pourra varier selon votre distance de prédilection (sprint, longue distance…)

Le tuba frontal

tuba-frontal-triathlon

Cet accessoire vous permet de vous concentrer uniquement sur votre alignement, notamment de bras. L’atout majeur de cet outil est que vous n’avez pas besoin de tourner la tête pour respirer et que pouvez donc garder une bonne position dans l’eau sans interruption. 

La planche

Cet outil en mousse, placé à l’avant entre vos mains, vous permet bien sûr de travailler votre battement de jambes, mais également votre respiration pour les plus grands débutants. Vous pouvez isoler le travail sur ce point technique tout en continuant à avancer grâce à votre battement de jambes. On parle ici plutôt de travail de “souffle” que de “placement d’inspiration”.

Pour travailler la prise d’appui

Votre coach vous parlera sûrement de vos appuis. Késako ? La prise d’appui commence au moment où votre bras atteint son allongement maximal sous l’eau et qu’il commence à revenir sous votre corps. Il est stratégique d’avoir une bonne position de la main dans l’eau pour se propulser plus efficacement vers l’avant. Des outils existent afin de travailler cette prise d’appui.

Les plaquettes

Cet outil vous permettra de travailler le placement de votre prise d’appuis dans l’eau. Savoir positionner sa main dans l’eau est primordial puisque c’est la clé de l’efficacité de votre mouvement. Ne tombez pas dans le piège de réaliser trop de mouvements imparfaits (qui vous épuiseront et ne vous feront pas avancer plus vite), mais travaillez d’abord la qualité de vos appuis à l’aide de ces plaquettes.

plaquettes-triathlon

Selon la taille de vos plaquettes, l’effort musculaire requis et la propulsion seront différents, mais cela permet en tout cas de mettre en lumière les défauts de placement de vos appuis.

Notre conseil : attention à ne pas abuser de cet outil, ni à démarrer avec un modèle trop large, ce qui pourrait accélérer l’apparition de tendinites. 

Pour améliorer la position dans l’eau

Le pull-boy 

Ce petit outil en mousse peut se placer à divers endroits. Il a pour but principal d’isoler bras et jambes afin de travailler séparément. Lorsque le pull-boy est placé entre les cuisses, cela vous permettra une meilleure flottaison et ainsi d’aider au gainage. Vous pourrez ainsi travailler votre mouvement de bras dans l’eau.

pullboy-triathlon

Lorsque celui ci est placé entre les genoux, il vous permet toujours de flotter mais vous devez fournir un effort au niveau de vos fessiers et abdominaux afin de rester gainé.

La dernière étape pour gagner en gainage grâce à cet outil est de le placer entre les chevilles. Le pull-boy vous aidera toujours à flotter mais vous devrez maintenir votre effort afin de garder votre corps aligné à la surface.

La planche

Et oui, cet outil peut aussi être utilisé pour travailler le gainage ! Vous pouvez placer la planche sous votre ventre, afin de maintenir une bonne position dans l’eau et ainsi éviter de tourner votre bassin, un mouvement parasite qui vous ralentit. 

planche-natation

L’élastique

Ah, ce petit outil sympathique ! L’élastique est utilisé pour immobiliser une partie de votre corps. Souvent entouré sur les chevilles, il vous permettra de travailler votre alignement horizontal, mais aussi votre fréquence de bras ! Avec les jambes qui coulent, nager en fréquence et opposition n’est plus une option.

elastique-natation-triathlon

L’astuce pas chère : une chambre à air usée peut facilement faire office d’élastique maison.

Les accessoires pour travailler le rythme

Le chronomètre

Compétiteur dans l’âme ou non, le chronomètre est un accessoire très important. Il vous permettra de connaître vos premiers temps de références sur des distances classiques du 50m au 400m ou plus. Il devient alors très intéressant pour valider vos ressentis ou le respect des consignes de votre séance. Et bien sûr, pour mesurer vos progrès !

Plusieurs solutions existent : l’horloge murale présente dans la piscine, un chronomètre manuel, votre coach 🙂 ou dans l’idéal, une montre connectée ! Cette dernière vous permettra d’enregistrer vos séances et donc de disposer d’un historique de vos chronos.

garmin-montre-gps-tri

Le tempo trainer

Encore un accessoire qui figure en bonne place parmi le classement des accessoires les plus détestés mais aussi des plus utiles ! Le tempo trainer est un appareil à glisser sous le bonnet ou à accrocher sur vos lunettes et qui émet des signaux sonores à intervalles réguliers. Désagréable mais très efficace pour travailler votre fréquence de bras ou votre régularité aux temps de passage.

tempo-trainer-triathlon

Les accessoires pour renforcer le bas du corps

Même si c’est de notoriété publique que “les triathlètes n’aiment pas les jambes” 🙂 , il est globalement utile d’y consacrer quelques exercices, parce qu’elles ne servent pas qu’à vous propulser…

La planche

Outil (de torture ?) incontournable, la planche permet -aussi- d’isoler le travail de battements de jambes. Aussi utiles en récupération que sur des éducatifs ou des intervalles d’intensité, ces exercices spécifiques requièrent de disposer d’une planche. Probablement l’un des accessoires les moins chers à vous procurer.

Les palmes

Pour le renforcement musculaire, la mise en évidence de la technique de battement et en récupération, les palmes sont un allié très utile. Ce n’est pas l’accessoire sur lequel investir en priorité, mais si vous nagez très régulièrement, c’est un excellent complément qui peut en outre éviter la routine !

palmes-triathlon


 

Et oui, la natation est un sport très technique, qui requiert des heures d’entraînements en bassin, mais aussi en eau libre. Mais qu’il est bon de passer son hiver au chaud dans les bassins avant de plonger en mer !

Nos accessoires préférés pour s’entraîner en natation !
5 (100%) 5 votes

Rédigé par
Autres articles de Margaux G.

Organiser son parc à vélo sans rien oublier, tout un art !

Ne rien oublier ! Voici un stress à éviter un jour de...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *