Notre panorama des vélos pour le triathlon

Le vélo de triathlon est sans doute l’élément le plus difficile à choisir de l’équipement. Avec des prix allant de quelques centaines à plusieurs milliers d’euros, le choix de sa monture est parfois un casse-tête. Alors, que choisir entre un vélo de route léger, un vélo aérodynamique ou un vélo de contre la montre ? Opentri.fr vous propose son guide conseil pour tout savoir sur les vélos de triathlon.

Les vélos de route

Type de vélo de triathlon le plus répandu, il se distingue en offrant une grande diversité de prix et de gammes.

Vélos-triathlon1

Ses caractéristiques

La catégorie des vélos de route regroupe plusieurs sous catégories : les vélos de route d’endurance, les vélos de route aérodynamiques et les vélos de route de montagne. Malgré des spécificités propres à chaque type, l’apparence globale et les composants restent assez similaires.

En effet, on reconnait un vélo de route grâce aux points suivants :

  • Il dispose d’un cintre courbe
  • Il adopte une géométrie destinée à un effort prolongé
  • Les braquets utilisés sont généralement adaptables à de nombreux terrains

Pour quelle utilisation ?

Ainsi, comme il est apparu dans le paragraphe précédent, on distingue 3 catégories de vélo de route destinés à des utilisations différentes.

Le vélo de route d’endurance

Conçus avec des cadres assez souples et confortables pour répondre aux exigences de ceux qui “bornent”, les vélos d’endurances sont peu adaptés à la pratique du triathlon en compétition. Cependant, pour une personne souhaitant privilégier le confort au rendement, il sera un choix judicieux.

roubaix-velo-confort

Les constructeurs dotent donc leurs machines de composants rendant l’expérience de roulage aussi douce que possible. Ce sont entre autres des ajouts d’élastomères ou de systèmes d’amortisseurs qui filtrent les vibrations de la route et offre le confort voulu sur ces montures.

Le vélo de route aérodynamique

A l’extrême opposé du vélo d’endurance, le cahier des charges impose ici la recherche de vitesse et de rendement. Rigidité et écoulement des flux d’air sont les seuls mots qui comptent pour ce type de bicyclette.

Vélos-triathlon3

On reconnait les vélos aérodynamiques par la forme de leurs tubes souvent très larges et profilés et par la recherche maximale d’intégration des composants. C’est un vélo qui conviendra bien aux circuits roulants ou légèrement vallonnés mais qui exposera des limites dans les trop fortes pentes.

Le vélo de route de montagne

Il se veut léger et hyper réactif. Il est conçu pour répondre aux changements de rythmes et affronter les pourcentages les plus terribles. L’intégration des composants y est en générale moins présente que sur les vélos aérodynamiques et les tubes adoptent des sections plus fines et traditionnelles. Il se révélera être un bon vélo de triathlon courte distance où les relances sont souvent nombreuses.

Vélos-triathlon4

Avantages et limites

C’est avec ce type de vélo que vous pourrez accumuler les heures assez facilement ! Destinés (comme leur nom l’indique) à un usage routier, vous serez à même de rouler sur les plus belles routes à travers le monde (sous réserve qu’elles soient praticables).

C’est sans aucun doute le vélo de triathlon idéal car il vous permettra de prendre part à toutes les organisations sur route, avec ou sans drafting.  En tout cas, soyez certains que pour 99.99% d’entre nous, le vélo ne sera jamais le facteur limitant à la performance 🙂

Les gammes de prix et la sélection Opentri.fr

On a sélectionné pour vous 3 gammes avec autant de modèles coups de cœur correspondants.

En entrée de gamme :
Trek Domane Al 4, à partir de 999€

Vélos-triathlon5

Milieu de gamme :
BMC SLR03, à partir de 1899€

teamachine_SLR03

Haut de gamme :
Basso Diamante 2019, Kit cadre à partir de 4250€

Vélos-triathlon7


>> A lire aussi : Comment choisir les bonnes roues pour le triathlon ?


Les vélos de contre-la-montre

Le vélo de contre-la-montre, le CLM, le Chrono, le vélo de triathlon… Autant de noms pour cette machine destinée à rouler vite, très vite !

Vélos-triathlon8

Spécificités

Ultra-profilé et d’une rigidité extrême; ce sont les deux mots qui définissent le mieux les vélos de contre la montre. On les reconnaît assez facilement grâce à différents éléments :

  • Il possède un cintre “bullhorn” et des prolongateurs intégrés
  • Les bases du vélo sont souvent très courtes avec la roue arrière “rentrant” dans le cadre
  • L’orientation de la tige de selle est presque à angle droit avec le sol pour amener la position du corps vers l’avant
  • Les braquets utilisés sont souvent très importants (grand plateau jusqu’à 55 dents )
  • Des roues pleines et à bâtons sont souvent utilisées avec un vélo de triathlon

Pour quelle utilisation ?

Le vélo de triathlon est particulièrement redoutable sur des terrains roulants. L’emmener dans des forts pourcentages ne vous facilitera pas la tâche. Il est cependant possible de rendre ce type de vélo moins exigeant si on opte pour des roues plus souples. Cela se fera cependant au détriment de la performance pure.

Vélos-triathlon9

Avantages et limites

Nul doute que le gain principal lié à l’utilisation d’un vélo de CLM est l’aérodynamisme. La position du corps renvoyée sur l’avant grâce à la tige de selle verticale et aux prolongateurs améliorera le CX (Coefficient de pénétration dans l’air). Ainsi, on gagne en vitesse sur un terrain donné et avec des watts données par rapport à un vélo de route classique.

En revanche, de façon paradoxale, chez une grande majorité de personnes, la position exigeante liée à l’utilisation de ce vélo de triathlon réduit la puissance développable par le coureur. En d’autre termes, vous roulerez plus vite malgré un déficit de développement de puissance maximal.

Les gammes de prix et la sélection Opentri.fr

Nous avons sélectionné pour vous 3 gammes avec 3 modèles coups de cœur correspondants.

En entrée de gamme :
Canyon Speedmax CF 7.0, à partir de 1800€

speedmax-canyon

En milieu de gamme :
Felt Ia16, à partir de 2450€

Vélos-triathlon11

En haut de gamme :
Cannondale Superslice Red ETAP, à partir de 9000€

Vélos-triathlon12


>> A lire aussi : Comment choisir & Où acheter son 1er vélo de triathlon ?


Les vélos tout terrains

Les vélos de XC sont dédiés à rouler dans les singles et les pierriers. Vous l’aurez compris, prendre des coups ne leur fait pas peur.

Vélos-triathlon12

Spécificités

Les vélos de XC ou VTT n’ont plus que l’esprit en commun avec les vélos de route et de chrono. Ils se distinguent très nettement de part leur forme et composants.

  • Le vélo de XC dispose généralement d’une suspension avant et parfois d’un amortisseur arrière
  • Les pneumatiques sont crantés pour répondre aux exigences du terrain
  • Le guidon est droit et large
  • La position sur le vélo est plus haute et ramassée afin d’avoir une possibilité de contrôle optimale.
  • Les braquets sont souples pour passer absolument partout
  • Le système de freinage généralisé est le Disque

Pour quelle utilisation ? Du rigide au suspendu

Pour les triathlons X-Terra ou Cross-Triathlon, le VTT est l’outil indispensable ! Les terrains difficiles avec de la boue, des roches et des arbres sont ce qu’il y a de mieux pour ce vélo passe partout.

On distingue deux types de vélos de cross :  le XC Semi-Rigide et le Full Suspendu.

Le XC Semi-Rigide

Pendant longtemps, le Semi-Rigide a été le modèle-phare des VTT.Disposant d’une fourche suspendu avec un cadre rigide, ce vélo sera votre allié si il faut rouler vite sur des terrains peu chaotiques. Son atout principal est sa RIGIDITÉ ! D’autant plus qu’il existe des systèmes de blocage de fourche permettant de limiter l’effet de pompage sur des revêtements relativement lisses ou dans les montées.

Vélos-triathlon13

Le Tout Suspendu

Ce type de vélo de cross est à ce jour le plus répandu. Les systèmes d’amortisseurs et de suspensions s’étant considérablement améliorés et allégés, de nombreux athlètes ne se préoccupent plus de disposer d’un modèle de chaque type. Malgré tout,là où vous pourrez tirez le plus grand bénéfice de ce vélo sera sur des circuits très escarpés et techniques.

Vélos-triathlon14

Avantages et limites

Comme exposé précédemment, le vélo de XC est un vélo qui se montre à l’aise sur tout les terrains. Cependant son utilisation sur un triathlon classique sur route n’est BIEN SÛR pas recommandée. Outre la position qui est très relevée, les pneumatiques crantés seront grandement pénalisant sur des parties roulantes.

En dernier recours, vous pouvez toujours envisager de mettre des pneus “slick” sur vos roues dans la mesure où vous ne disposez pas d’un autre vélo. Mais on ne vous garantit rien pour la performance 🙂

Les gammes de prix et la sélection Opentri.fr

Opentri.fr a sélectionné pour vous trois gammes avec trois modèles coups de cœur correspondants.

En entrée de gamme :
Canyon Grand Canyon Al 6.0, à partir de 999€

grand-canyon-al

En milieu de gamme :
Specialized Chisel Expert, à partir de 1899€

Vélos-triathlon16

En haut de gamme :
Trek Top Fuel 9.9 SL, à partir de 7999€

Vélos-triathlon17


Si vous êtes arrivé(e) jusqu’ici, félicitations parce que le sujet est complexe alors on espère qu’on vous a aidé à y voir plus clair !

> Pour recevoir nos prochains guides et ne plus rien rater, vous pouvez rejoindre la communauté en laissant votre adresse email juste en-dessous.

> Si on a oublié un point ou que vous avez une question, n’hésitez pas à nous laisser un message sur Facebook !


Crédits photo : Specialized.com / Trekbikes.com /Cannondale.com /Canyon.com /Wiggle.com /Iamspecialized /Bassobikes.com /Cervélocycles /Xterraoffroad /insayne_Kustomz

Notre panorama des vélos pour le triathlon
5 (100%) 3 votes