Tacx Magnum, le hometrainer à tapis roulant

tacx-magnum-velo-tapis

Un nouveau type de home-trainer est né chez Tacx : le tapis roulant !

Un concept unique

Dévoilé lors du dernier Eurobike en septembre, le Tacx Magnum représente une petite révolution sur le marché des home-trainers puisqu’il est basé sur le principe du tapis roulant.

tacx magnum

Après les rouleaux, les modèles à résistance à fluide ou à aimants ou ceux à transmission directe, Tacx nous propose donc un tapis proche de ceux qu’on utilise depuis des années en running.

Un produit 2 en 1 : vélo et course à pied

En parlant de running, le second grand point fort de ce tapis est son adaptabilité. Il supporte aussi bien les sessions de cyclisme que celles de course à pied.

Ceci grâce à une surface de contact suffisamment précise pour déceler le moindre changement de rythme dans votre foulée ou votre pédalage et ainsi proposer une expérience fluide. Des promesses du constructeur qu’on a hâte de vérifier.

Une bête de technologie

Capable de simuler une vitesse jusqu’à 30 km/h et une pente jusqu’à 15%, le Tacx Magnum comblera les plus exigeants en course à pied.
Mais qu’en est-il sur un vélo lorsqu’on dépasse cette vitesse ? Comme par magie, le tapis s’incline et les quelques degrés de pente permettent de ne pas se trouver limiter et de pousser autant de watts que souhaité !

tacx-magnum-velo-tapis

En outre, ce modèle embarque un écran de 32″ (81 cm) pour une expérience interactive. Compatible avec la plupart des grands logiciels de simulation d’entraînement (Zwift, TrainerRoad, Golden Cheetah, etc.), il offre une solution complète et prête à l’emploi.
Seul manque (évident?) : l’intégration d’un ventilateur. Gardez donc votre serviette à proximité !

Pour un entraînement de pointe

Un produit XXL, voici ce que nous propose Tacx :

  • Des dimensions de 223 x 103 cm
  • Un poids de 150kg
  • Un prix affiché à 7000€ (!)

Une démesure à la hauteur des prouesses technologiques de ce trainer, qui cible pour le moment les professionnels, les salles de sports et les (riches) triathlètes.

Fini les excuses, une solution de plus pour rouler en hiver !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *