Débuter le triathlon : vous êtes au bon endroit !

débuter le triathlon, ça commence ici

Si vous lisez ces lignes, c’est que vous avez décidé de vous lancer dans le triathlon, que vous démarrez l’entraînement ou même préparez une première compétition.

D’abord, toutes nos félicitations 🎉  pour 2 raisons : 

1. Vous vous lancez dans un sport extraordinaire qui vous fera vivre des émotions fortes
2. Ensuite, parce que vous êtes à l’endroit rêvé pour bien démarrer le triathlon !

👋  Au fait, bienvenue sur Opentri ! Nous sommes une équipe de 6 triathlètes (Hugo, Maxime, Margaux, Papy, Claudy & Charly) qui partage sur ce site notre passion du triple effort.

NOTRE MISSION : AIDER LES TRIATHLÈTES DÉBUTANTS À DÉMARRER ET PROGRESSER EN TRIATHLON

Comment ? Grâce à du contenu qu’on partage chaque semaine depuis fin 2016 : des articles-conseils, des guides d’achat, des tests de produits, des programmes et des plans d’entraînement. 

On vous accompagne sur tous les sujets -souvent complexes- du triathlon : entraînement, équipement, conseils de course, nutrition & actualités.

👉  Tout ça pour vous aider à démarrer et progresser en triathlon, plus simplement et plus rapidement.

Oui, le triathlon est un sport complexe à aborder mais...

On le reconnaît, le triathlon est un sport qui peut paraître complexe : quel entraînement suivre dans les 3 disciplines ? Avec quel matériel s’équiper ? Comment se passent les transitions en course ? Et tellement d’autres questions…

Ces questions incontournables, nous nous les sommes posées en 2009, quand on a débuté le triathlon. Mais quel casse-tête pour trouver des réponses ! L’info était inaccessible pour plusieurs raisons :

  • Elle était dans les magazines papier ou sur les forums web et on passait des heures à tout éplucher… au lieu de s’entraîner
  • Elle était surtout adressée aux triathlètes expérimenté(e)s et on n’y comprenait – nous débutants – rien !

✊  ET C’EST CE QUI NOUS A POUSSÉ À CRÉER OPENTRI :
rendre l’information sur le triathlon accessible à tou(te)s, réunie sur une seule plateforme sous un format 100% digital.

Parce qu’on n’a pas besoin d’être un expert pour faire ses premiers entraînements ni même ses premières compétitions.

Le rôle d’Opentri, c’est de vous accompagner dans vos débuts en vous donnant les bons conseils à chaque étape, comme le ferait un triathlète expérimenté qui serait en permanence à vos côtés.

Si vous débutez, on a une proposition à vous faire !

Si vous débutez, vous avez probablement pas mal de sujets qui vous semblent encore obscurs sur le triathlon. Notre proposition pour vous accompagner est simple :

Chaque dimanche à 16h, on vous envoie 1 conseil par email pour vous aider à débuter le triathlon.

C’est gratuit, vous n’avez qu’à vous inscrire et on vous envoie le premier conseil dès maintenant.

Au programme, on va parler -entre autres- de réussir sa première compétition, de choisir son premier vélo, de nos modèles de combinaisons préférés pour débuter, de transitions ou encore de la nage en eau libre.

🎁  Et dans le premier email, on y a glissé un bonus : notre ebook 50 conseils pour débuter le triathlon !

ebook 50 conseils v2 site bd

AUJOURD'HUI, OPENTRI PERMET À 25 000 TRIATHLÈTES PAR MOIS DE PROGRESSER ET DE PRENDRE + DE PLAISIR DANS NOTRE SPORT.

En 2019, vous avez été 150.000 triathlètes à nous lire. Cette année, on espère réunir 300.000 d’entre vous et passer le cap des 10 000 membres qui progressent chaque semaine grâce à nos conseils par email.

Et voici ce que vous dites de nos contenus 👇 

débutants en triathlon, par où démarrer ?

Démarrer le triathlon, est-ce vraiment plus compliqué que d’enfiler son bonnet de bain, monter sur son vélo et mettre ses runnings ?

C’est un peu plus complexe,  alors par où commencer ? Voici les 5 points-clés pour bien débuter :

1. S'approprier les spécificités du triathlon

Le triathlon, c’est loin d’être uniquement la somme de 3 disciplines. D’abord parce que les conditions de course sont très éloignées de celles de l’entraînement.

En natation, on s’entraîne 90% du temps en piscine, avec des lignes d’eau, une visibilité parfaite et personne pour nous gêner… ce qui contraste beaucoup avec les conditions du triathlon : départ en groupe, nage en combinaison, repères visuels inexistants sous l’eau, etc.

En vélo, l’effort est souvent individuel puisque le drafting (rouler en peloton) est interdit sur la majorité des courses. Et lorsque le drafting est autorisé, il faut apprendre à collaborer efficacement pour rouler plus vite.

Enfin, la course à pied en triathlon intervient alors que la fatigue des 2 premières disciplines s’est accumulée. La foulée est moins bondissante, les muscles des cuisses entamés et notre état de fraîcheur voire de lucidité n’est plus idéal.

Ajoutez à tout cela les spécificités des transitions & des équipements et vous comprendrez bien vite que pour débuter le triathlon, il faut prendre le temps d’en maîtriser les particularités !

2. S'entraîner régulièrement dans les 3 disciplines

Pour être à l’aise et pouvoir terminer son premier triathlon, il est indispensable d’avoir un minimum d’entraînement dans les 3 disciplines. 

Si vous pratiquez déjà l’une (voire deux) des disciplines, il sera naturel de la délaisser un peu et de vous contenter d’entretenir vos qualités, pour mieux mettre le cap sur les (ou l’) autres disciplines.

Soyez patient(e) et prenez le temps d’être à l’aise et régulier dans les 3 disciplines – notamment en natation -, vous n’aurez pas besoin de plus pour terminer votre premier triathlon XS.

On parlera de performance et de chrono une fois qu’on aura plusieurs mois d’entraînement régulier dans les 3 sports.

3. S'équiper correctement... sans y laisser son Livret A

Le triathlon est un sport qui coûte cher ? Oui c’est vrai, mais encore plus si on se laisse attirer par toutes les nouveautés produits. 

Pour débuter en triathlon, rien ne sert d’investir des fortunes dans son matériel : mieux vaut miser sur des équipements adaptés à votre niveau et à votre profil, confortables et qui vous donneront envie d’aller vous entraîner régulièrement.

Un bon vélo d’occasion équipé de prolongateurs, une combinaison néoprène pour débutants, une trifonction et une paire de chaussures de course à pied adaptée et vous voilà déjà presque prêt(e).

4. Travailler les enchaînements et les transitions

Ce sont les spécificités du triathlon les plus complexes à travailler et que les débutants oublient trop souvent : les enchaînements et les transitions.

Les enchaînements désignent les séances où vous travaillez 2 disciplines à la suite : le plus souvent Vélo + Course à pied, et parfois Natation + Vélo. 
Ces séances sont indispensables pour reproduire les enchaînements en course. Travaillez autant que possible la course à pied juste après le vélo, dès vos premiers mois d’entraînement.

Les transitions sont des moments-clés de la course où vous passez d’une discipline à l’autre. Apprendre à retirer sa combinaison néoprène rapidement, se déplacer avec son vélo à la main dans la zone de transition, retirer ses chaussures de vélo pour mettre celles de course à pied… Autant de points spécifiques à travailler, qui vous feront gagner des secondes mais surtout beaucoup de stress le jour de votre premier triathlon.

5. Miser sur un sommeil réparateur & une nutrition saine

L’entraînement pour le triathlon est éprouvant pour l’organisme, surtout lorsque vous débutez. 

Pour assimiler au mieux la charge d’entraînement, progresser plus rapidement et surtout éviter les blessures, il faut porter attention à votre « mode de vie » plus général. 

Pour cela, rien de sorcier lorsque vous débutez le triathlon : 
1. Vous accorder suffisamment de sommeil
2. Adopter une alimentation équilibrée, diversifiée et adaptée à votre activité sportive

Respecter ces 2 principes simples, c’est mettre toutes les chances de son côté pour des débuts réussis.

Nos articles préférés pour débuter le triathlon

Tout savoir sur le triathlon

Equipement

Conseils de course

C'est parti !

C'est parti !

C'est parti !