La ceinture porte-dossard

Nouveaux pratiquants du triathlon, vous vous apercevrez vite qu’une ceinture porte dossard est un accessoire aussi simple que nécessaire dans ce sport. Une fois devant, une fois derrière, le dossard se positionne différemment selon l’avancement de la course. Nous vous dévoilons tous les secrets de cet équipement dans cette page !

La ceinture porte-dossard : à quoi ça sert ?

En triathlon, le dossard bouge autant que le sportif lui-même. Lors de la natation, il reste dans l’aire de transition. Lors du vélo, il se positionne dans le dos, puis quand vient la course à pied, c’est sur le ventre que le dossard doit se trouver. Complexe !
Cette ceinture a donc l’avantage de pouvoir s’enfiler rapidement suite à la natation, et de pouvoir se tourner lors de la deuxième transition. Un petit plus qui vous fera gagner de très précieuses secondes. Solution plus efficace que de devoir jouer avec des épingles à nourrices tout au long de l’épreuve.


Décryptons les modèles de porte-dossard

Les points d’attaches

Le dossard se positionne sur la ceinture par les points d’attaches, au nombre de trois selon la réglementation FFTri. Il existe différents types d’attaches :

Magnétiques : Pour conserver son dossard en bon état c’est l’idéal. 

ceinture-porte-dossard-magnetique

Pinces : Ce système perforera votre dossard mais lui garantira un maintien excellent!

Elastiques : Système pratique avec un maintient excellent! Il faudra parfois penser à avoir un poinçon dans son sac pour perforer le dossard et y passer les élastiques.

Par épingles à nourrice : Très simple et très efficace, l’accroche avec des épingles à nourrice reste au top, il faut seulement bien penser à avoir ses épingles dans son sac de triathlon

Les petits plus

Afin d’optimiser leur utilisation, les marques ont ajoutées aux ceintures porte-dossard des pontets et poches pour pouvoir y mettre des gels énergétiques, des barres céréales de sport ou des gourdes de boisson. Cette attention se révèle souvent utile sur des triathlons longues distances où l’énergie vient à manquer en fin d’épreuve.

La mise en place de la ceinture

Il est important de pré-régler sa ceinture porte dossard avant une course. En effet, quoi de plus désagréable qu’un serrage trop lâche qui ferait ballotter le porte dossard et pourrait provoquer des irritations. A l’inverse, un serrage trop fort entraînera une gêne due à une compression du ventre. Ainsi, une sensation d’étouffement pourrait avoir lieu.

Nous vous conseillons donc de prévoir votre serrage en amont en faisant un test grandeur nature avec votre ceinture.

Aussi, en course, la ceinture s’enfile généralement comme un pantalon, en passant les deux pieds dedans et en la montant jusqu’à la taille. De cette manière les réglages ne devraient pas bouger.

Notre sélection de ceintures porte dossard

Ceinture porte-dossard Orca avec poche : Sobre, avec une poche large pour y loger plusieurs gels voire un téléphone.

 

Ceinture avec rangements porte-gels Filtletic : pour emmener 6 gels

porte-dossard-gels

 

Modèle simple Orca : que l’essentiel !

ceinture-porte-dossard-simple

 

Crédits photos : Lucy Charles / Alltricks.fr

La ceinture porte-dossard
5 (100%) 1 vote